La Norvège deviendra le second exportateur de gaz naturel

Norway.jpgJeudi dernier, le gisement gazier d’Ormen Lange, en Norvège, est entré en exploitation. La Norvège est ainsi sur le point de devenir le second exportateur de gaz naturel au monde.

La production de gaz sur le gisement Ormen Lange sur le socle continental norvégien a débuté le 13 septembre“, a indiqué la compagnie norvégienne Norsk Hydro, opérateur du gisement. La production est en phase de test jusqu’au 6 octobre prochain, date de l’inauguration officielle, a-t-il ajouté.

Sa production augmentera progressivement, jusqu’à pouvoir exporter 70 millions de mètres cubes de gaz et 50 000 barils de pétrole léger par jour. “Les exportations vers le Royaume-Uni et le continent européen seront tout d’abord modérées mais elles augmenteront au cours de l’automne“, a indiqué Norsk Hydro. A terme, le deuxième gisement norvégien en importance, “fera de la Norvège le deuxième exportateur mondial de gaz naturel au monde“.

120 milliards de mètres cubes en 2010

Actuellement, la Norvège est le troisième exportateur mondial de gaz derrière la Russie et le Canada. Avec 85 milliards de mètres cubes actuellement, les exportations annuelles de gaz norvégien atteindront 120 milliards de mètres cubes en 2010. Les exportations norvégiennes couvriront ainsi 20% des besoins européens.

Le gisement est situé en mer du Nord, à 120 kilomètres des côtes norvégiennes. Le champ d’Ormen Lange approvisionnera la Grande-Bretagne via le pipeline Langeled, le plus long gazoduc sous-marin au monde (1 200 km).

Le développement d’Ormen Lange a respecté le budget initial de 6 milliards d’euros. Sur le site, participent Norsk Hydro, opérateur lors de la phase de développement avec une part de 18,07%, l’anglo-néerlandais Shell, opérateur lors de la phase d’exploitation avec 17,04%, le norvégien Petoro (36,48%), le danois Dong (10,34%) et l’américain ExxonMobil (7,23%).

  • facebook
  • googleplus
  • twitter