Areva et EDF présentent l’EPR en Grande-Bretagne

epr.jpgAreva et EDF lancent un site Internet commun présentant la conception du réacteur nucléaire EPR qu’ils ont soumis aux Autorités de sûreté britanniques pour évaluation.

Le lancement de ce site internet s’inscrit dans le cadre du processus de certification conduit par l’Autorité de sûreté britannique, le Health and Safety Executive et l’Environment Agency, invitant le public à s’exprimer sur la conception de l’EPR. Areva et EDF se félicitent de cette démarche qui accompagne le débat public mené au Royaume-Uni sur l’énergie nucléaire ; l’objectif étant d’obtenir l’adhésion la plus large possible sur les choix permettant de relever les défis énergétiques du pays.

Le réacteur proposé par Areva et EDF est identique à l’EPR, actuellement en construction sur le site normand de Flamanville 3. Il bénéficiera de toute l’expertise acquise au cours de ce projet.

Une volonté de transparence

Le directeur général d’EDF Energy, Vincent de Rivaz, a déclaré : “EDF Energy joue un rôle majeur dans le débat sur les réponses à apporter aux futurs besoins en énergie du Royaume Unis et la participation du public est indispensable pour dégager un consensus sur l’avancement du projet.

Avec Areva, nous nous réjouissons de pouvoir contribuer à ce débat en y apportant des compétences et une expérience incomparables. Avec 58 réacteurs en service en France depuis plus de vingt ans, EDF est le premier exploitant nucléaire mondial. Nous sommes convaincus que le changement climatique nécessite un mix énergétique à faible émission de carbone incluant l’énergie nucléaire. Avec un très bas niveau d’émission de gaz à effet de serre, celle-ci contribuera de manière sûre, fiable et économique à en relever le défi.

Pour Luc Oursel, président d’Areva NP, “alors que démarre le processus de certification de l’EPR, la possibilité offerte à chacun de donner son avis sur la conception de ce réacteur, renforce et prolonge une volonté de transparence et de participation qui s’inscrit dans le droit-fil de la consultation publique. Outre sa candidature commune avec EDF pour la certification, Areva accompagne par ailleurs sept autres électriciens qui ont exprimé leur intérêt pour de nouvelles constructions de centrales nucléaires au Royaume-Uni“.

Le nucléaire permet de limiter les émissions de GES

L’EPR exploite une version évoluée de la technologie des réacteurs à eau pressurisée, aujourd’hui les plus utilisés dans le monde. Il s’appuie sur des dizaines d’années de savoir-faire en matière de conception, de licences d’exploitation, de fabrication de composants, de construction et d’exploitation.

Depuis un demi-siècle, l’énergie nucléaire a contribué de manière importante à limiter les émissions de gaz à effet de serre du Royaume-Uni. Mais la fermeture programmée des centrales nucléaires existantes nécessite de compenser la perte de leur capacité de production.

Leur remplacement par des centrales thermiques à gaz irait à l’encontre des efforts engagés contre le réchauffement climatique en augmentant les émissions carbonées de 4% ou 29 millions de tonnes de dioxyde de carbone par an, soit l’équivalent d’une augmentation de 42% du parc automobile britannique.

> Pour en savoir + : UK EPR

  • facebook
  • googleplus
  • twitter