• Accueil
  • >
  • Actualité
  • >
  • Air
  • >
  • EDF et Toyota cherchent à réduire l’impact de la voiture sur l’environnement

EDF et Toyota cherchent à réduire l’impact de la voiture sur l’environnement

Toyota_Prius.jpgLe groupe énergétique français EDF a annoncé son partenariat avec le constructeur automobile japonais Toyota pour tester des véhicules hybrides rechargeables. L’objectif de cette expérience est de développer des solutions pour la commercialisation future de quatre prototypes fonctionnant à l’essence et à l’électricité, et de réduire l’impact environnemental de l’automobile.

L’accord prévoit que les véhicules hybrides rechargeables seront intégrés dans la flotte d’EDF pour y être testés sur le réseau routier français, dans des conditions d’utilisation normales. Les tests routiers des véhicules hybrides rechargeables qui commenceront en France à l’automne, pourront être étendus à l’avenir à d’autres pays européens. Equipés de la technologie hybride Toyota, les véhicules peuvent également être rechargés sur une prise électrique.

Réduction des émissions de CO2

Le véhicule hybride rechargeable Toyota combine un moteur à essence à un moteur électrique rechargeable de deux manières : pendant la conduite d’une part, par la récupération d’énergie en phase de décélération, et en connectant le véhicule au réseau électrique domestique ou sur une borne de charge publique.

Sur de courtes distances, le véhicule hybride rechargeable utilise principalement l’énergie électrique qui permet de réduire les émissions de dioxyde de carbone (CO2) en limitant l’utilisation de carburant fossile. Sur une distance quotidienne de 25 km, la Toyota Prius hybride devrait permettre de réduire les émissions de CO2 de 35%. Pour des trajets plus longs, le véhicule hybride rechargeable fonctionne sur le mode combiné électrique/essence.

Test grandeur nature

EDF et Toyota ont également mis au point un nouveau système de charge et de facturation intelligent dont sont équipés les prototypes testés. Ce système est compatible avec la nouvelle génération de bornes de charge conçue pour rendre l’énergie électrique plus accessible dans le réseau routier et les parkings publics, et pour réduire le coût de l’électricité livrée au client.

Nous voulons réunir des données pour promouvoir ensuite l’usage de l’électricité. Mais ce n’est qu’à l’issue des tests que nous pourrons déterminer la date d’un éventuelle commercialisation“, a déclaré Masatami Takimoto, vice-président exécutif de Toyota Motor Corporation (TMC). Le constructeur cherche à évaluer les capacités techniques des véhicules et d’expérimenter les nouvelles bornes de recharge électriques.

Stratégie de développement durable

Depuis plus de quarante ans, EDF agit, dans le cadre de sa stratégie de développement durable, pour favoriser l’utilisation de moyens de transport électriques et de voitures rechargeables. Pierre Gadonneix, Président Directeur Général d’EDF a déclaré : “Je me réjouis de ce partenariat portant sur une nouvelle génération de véhicules entre EDF et Toyota. Cette innovation constitue une étape prometteuse pour que l’énergie électrique soit reconnue en Europe par les automobilistes comme une source d’énergie compétitive et écologiquement vertueuse permettant de concilier les défis de la mobilité individuelle, de la croissance économique et des contraintes environnementales.

Cette nouvelle collaboration marque une étape importante dans le développement de nos connaissances globales en matière de sources de carburants alternatifs pour les transports. Nous sommes convaincus que ce point est critique pour le futur de la société“, a déclaré Masatami Takimoto. “Nous sommes fiers de nous associer à un fournisseur d’énergie leader en Europe tel qu’EDF, avec qui nous partageons une vision commune pour la mobilité durable.”

  • facebook
  • googleplus
  • twitter