Jean-Louis Borloo pour une ONU pour l’environnement

Rio_de_Janeiro.JPGUne réunion regroupant des ministres de l’Environnement et des Affaires Etrangères de 22 pays s’est achevée hier à Rio au Brésil. A l’issue des discussions, les participants sont tombés d’accord sur l’urgence de l’amélioration de la gestion internationale de l’environnement dans le cadre des Nations Unies et sur l’octroi de ressources financières supplémentaires.

L’objectif de cette réunion était l’analyse des difficultés à mettre en marche des accords environnementaux. Il ne s’agit pas d’une réunion de négociation mais de discussions.

Jean-Louis Borloo, le ministre français de l’Environnement, du Développement et de l’Aménagement durables, présent à Rio relate que “tous les intervenants se sont accordés pour reconnaître que les enjeux environnementaux actuels nécessitaient d’effectuer un saut qualitatif dans l’organisation de la gouvernance internationale de l’environnement“. Il prône également la création d’une Organisation des Nations Unies pour l’Environnement (ONUE).

Il poursuit qu’il “sera indispensable, si on crée une nouvelle organisation, que son contenu et même son intitulé intègrent le mot développement car les pays les plus pauvres paient le prix le plus fort d’un environnement dégradé, comme au Darfour”.

La position brésilienne

Egalement présente à Rio, la ministre brésilienne de l’Environnement Marina Silva, s’exprimait au sujet de la création d’une ONUE. Mais, selon elle, certains pays, et notamment les Etats-Unis s’opposent à la création d’une nouvelle organisation et sont “plutôt favorables au renforcement du Programme des Nations Unies pour l’Environnement” (PNUE) fondé en 1972.

La ministre brésilienne propose alors une “troisième voie” possible, qui préserverait les structures existantes telles que le PNUE à Nairobi, mais auxquelles on ajouterai des moyens financiers et du transfert de technologie. “Nous serons favorables à la création d’une agence à partir du moment où elle aura des ressources supplémentaires et que les structures déjà existantes seront renforcées“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter