Areva souhaiterait investir dans l’éolien allemand

areva.jpgLe groupe nucléaire français Areva serait en concurrence avec deux autres investisseurs pour racheter une part dans une société allemande d’éoliennes.

Selon le quotidien économique allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung, le groupe nucléaire français Areva envisagerait de racheter une part de 17,4% détenue par Goldman Sachs, une banque d’affaires, dans le fabricant allemand d’éoliennes Nordex. La banque d’affaires aurait reçu trois offres jugées attractives en provenance d’investisseurs stratégiques et financiers.

L’offre d’Areva ne serait pas la plus intéressante

Pour l’instant, l’offre d’Areva ne serait pas jugée comme étant la plus intéressante. Areva, pour qui “énergies nucléaire et éolienne sont complémentaires dans un mix-énergétique équilibré…“, continue de s’intéresser à l’éolien. Fin mai, le groupe nucléaire français avait annoncé qu’il renonçait à prendre le contrôle de REpower, le fabricant d’éoliennes allemand, ce qui laissait le champ libre à Suzlon, un fabricant indien de turbines.

La banque d’affaires Goldman Sachs et le fonds d’investissement allemand CMP, qui détiennent à eux deux 44,1% de Nordex, souhaiteraient se désengager de la société allemande. Pourtant, cette dernière envisage pour 2007, un chiffre d’affaires en hausse de 50%, entre 760 et 770 millions d’euros, contre près de 515 millions d’euros l’an passé.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter