Eaux de baignade sous surveillance dans l’Hérault

herault_carte.JPGA Agde dans l’Hérault, la Lyonnaise des eaux assure non seulement l’assainissement et la distribution de l’eau potable, mais elle s’occupe également du contrôle de la qualité des eaux de baignade. Le “Midi-Libre” a mené l’enquête.

Cette surveillance active permet quasi quotidiennement, d’informer les baigneurs de la région sur la qualité de l’eau de mer. Des mesures sont réalisées tous les 10 jours afin d’étudier le taux de salinité, la turbidité et la température. Par la suite, un laboratoire réalise une analyse bactériologique de l’eau.

A l’issue de ces examens, en cas de pollution, la Ville peut réagir immédiatement et prendre les mesures adéquates. La Lyonnaise confie que “c’est surtout en période de pluie que les risques sont les plus importants.

De son côté, la Ddass réalise des analyses similaires tous les quinze jours. Ces analyses entrent par ailleurs dans le cadre d’une directive européenne qui devrait prendre effet l’année prochaine.

Un maire “très content”

Gilles Ettore, le député-maire d’Agde, confie au Midi-Libre être rassuré par ces nombreuses analyses. Il s’avoue “très content de la collaboration qui existe entre les services municipaux et la Lyonnaise. Tous oeuvrent ensemble, chacun à son niveau, pour que notre environnement soit respecté et de bonne qualité. La Lyonnaise, avec compétence veille, avec le Spanc, à la qualité de notre nappe phréatique, à celle de l’eau potable, aux rejets des eaux usées et, depuis deux étés, à la surveillance des eaux de baignades.”

Les touristes sont eux-aussi quotidiennement informés de la qualité de l’eau dans laquelle ils souhaitent se baigner, puisque des bulletins sont affichés aux murs des postes de secours des plages de la région.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter