La Loire montre l’exemple en matière de déchets industriels

loire_carte.JPGA en croire le rapport établi par la Drire (Direction régionale de l’industrie, de la recherche et de l’environnement), dont se fait l’écho le quotidien Le Progrès, le département de la Loire est un bon élève en matière de traitement de ses déchets industriels.

La Drire a réalisé une grande opération de contrôles dans les entreprises concernées par la gestion des déchets industriels. Ainsi, 23 sites de la région ont été analysés par 75 inspecteurs de la Drire, mais également des directions départementales des services vétérinaires (DDSV) et de l’agriculture et des forêts (DDAF). Et les résultats se sont révélés plutôt bons.

Selon les résultats de la Drire, 88% des parcs à déchets se sont révélés “correctement maintenus“, avec une séparation des opérations de collecte et de stockage. Par ailleurs, 89% des industriels contrôlés auraient “une bonne connaissance des filières d’élimination“. Mais la Drire a néanmoins constaté une gestion des bordereaux de suivi des déchets dangereux “insuffisante” dans 38% des cas.

Gestion perfectible des déchets liquides

Malgré un constat globalement positif, la Drire a néanmoins constaté un souci récurrent avec les déchets liquides. Stockés souvent dans des contenants abîmés ou mal adaptés, les déchets liquides posent encore problème. Leur gestion demeure “insuffisante” dans 34% des cas.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter