Eolien : des difficultés se profilent pour le champion des exportations

eolienne.jpgLes constructeurs éoliens allemands battent encore des records : en 2006, le chiffre d’affaires de la branche a dépassé de 40% celui de l’année précédente.

En 2006, éoliennes et composants ont été fabriqués pour une valeur totale de 5,6 milliards d’euros. Toutefois, d’après une étude de l’institut éolien allemand (dewi) commandée par l’association fédérale de l’énergie éolienne (BWE), le nombre de machines installées sur le territoire national régresse rapidement.

Leader mondial

Certes, les industriels allemands sont parvenus à défendre leur position de leader mondial en 2006, devançant largement leurs concurrents américains, espagnols ou indiens. L’expansion de ce marché a contribué par ailleurs à la création d’emplois : en 2006, le secteur employait 75.000 personnes (fabrication, exploitation et installation), soit une progression de 7% par rapport à 2005.

Cependant, le rétrécissement du marché national commence à poser problème : même pour une production destinée surtout à l’exportation, il est important de disposer sur place des machines les plus modernes afin de pouvoir les tester. Certains fabricants se seraient ainsi déjà retirés du marché national allemand.

L’objectif interne du secteur de couvrir un quart des besoins électriques allemands d’ici 2020 se retrouve maintenant en danger. Selon Hermann Albers, président du BWE, “il faudrait pour cela installer 4.000 MW par an, soit plus du double de ce qui est fait actuellement“.

BE Allemagne numéro 346 (2/08/2007) – Ambassade de France en Allemagne
ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/43933.htm

  • facebook
  • googleplus
  • twitter