ARCTIQUE – une mission russe au fond de l’océan

ocean_arctique.JPGAujourd’hui, une équipe d’explorateurs vient de planter le drapeau Russe au fond de l’océan Arctique, à 4261 mètres de profondeur.

L’objectif de la mission est de démontrer que le plancher de l’océan Arctique est dans le prolongement du plateau continental russe.

L’enjeu : 10 milliards de tonnes d’hydrocarbures

L’intérêt de l’exploration n’est pas purement scientifique, même s’il s’agit d’une première mondiale.“Il s’agit de garantir pour la Russie les énormes réserves d’hydrocarbures qui se trouvent sous cette partie des océans”, a rappelé le Ministère de la Défense russe.

Une sévère concurrence

La Russie n’est pas seule sur les rangs. Sept autres pays (Etats-Unis, Canada, Danemark, Norvège, Islande, Suède, et Finlande) sont également susceptibles de convoiter cette zone internationale.

Le Canada réclame 1,75 million de km2 des fonds arctiques. Un investissement de 7 milliards de dollars, soit environ 5 milliards d’euros, sera effectué afin de “défendre sa souveraineté sur l’Arctique” a annoncé Stephen Harper, premier ministre canadien.

Les Etats-Unis s’apprêteraient également à demander une zone côtière qui s’étend sur 600 milles (1 000 km) dans l’océan Arctique.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter