Shell a confirmé la vente de 3 raffineries

shell.jpgDans le cadre de la gestion stratégique de son portefeuille d’actifs, la Société des Pétroles Shell (Shell) annonce des avancées significatives dans le projet de cession de ses activités françaises de raffinage et pétrochimiques et des infrastructures et activités associées.

Shell a reçu une offre de Basell d’un montant de 700 millions de dollars pour la cession de son site pétrochimique de Berre l’Etang.

Une lettre d’intention a été signée par Shell International Petroleum Company Limited avec Petroplus Holdings AG, relative à la cession envisagée des raffineries de Petit-Couronne et de Reichstett. Les termes de cette cession potentielle vont maintenant faire l’objet de discussions approfondies portant notamment sur la production de spécialités telles que les lubrifiants Le prix d’achat pourrait s’élever à 875 millions de dollars, y compris un fond de roulement de l’ordre de 400 millions de dollars

Ces trois raffineries, détenues à 100% par Shell, offrent une capacité de production totale de 300 000 barils par jour. Les deux transactions pourraient aboutir à un accord définitif courant 2008, à l’issue de la consultation des instances représentatives du personnel et de l’approbation des autorités réglementaires compétentes. Shell souhaite maintenir tout au long du processus de vente le dialogue constructif initié depuis janvier dernier avec les Instances Représentatives du Personnel et l’ensemble des collaborateurs.

Shell conserve ses activités de commercialisation

Shell en France poursuivra ses activités de commercialisation de produits à la marque Shell tels que les carburants routiers pour particuliers et professionnels, les lubrifiants, le Gaz de Pétrole Liquéfié (GPL), les carburants pour l’aviation et les bitumes.

Rob Routs, Directeur Général de la branche Aval du Groupe Shell (Downstream) a précisé : “Les transactions sont cohérentes avec notre stratégie ?plus d’investissements en amont, un aval plus rentable’ qui vise à simplifier notre portefeuille d’activités Downstream pour nous concentrer sur les domaines nous assurant de meilleurs profits et nous permettant d’utiliser notre capital pour investir dans des marchés en croissance. Nous estimons que ces transactions préserveront les intérêts à long terme de nos actionnaires, collaborateurs et clients“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter