Europe : le solaire thermique a le vent en poupe

panneaux_solaires.jpgAvec plus de 3 millions de m2 de nouveaux capteurs installés, le marché européen du solaire thermique s’est fortement développé l’année dernière (+44,3%).

Le solaire thermique permet d’utiliser des capteurs afin de convertir le rayonnement solaire en chaleur. L’énergie produite peut être utilisée directement (pour chauffer un bâtiment par exemple) ou indirectement (pour alimenter un chauffe-eau).

Selon le communiqué publié par EuObserver, les fortes croissances successives s’expliquent par l’augmentation du prix du pétrole et du gaz, ainsi que par la volonté de certains pays de développer cette énergie.

L’année dernière, l’Europe des 25 possédait une puissance thermique de 14.280 mégawatts générée par 20 millions de m2 d’installations solaires thermiques.

Un secteur en croissance

Entre 2005 et 2006, le nombre de nouveaux capteurs installés est passé de 980.000 m2 à plus d’1,5 million en Allemagne. Notre voisin germanique possède ainsi la moitié des nouveau capteurs solaires mis en place en Europe l’an passé. Loin derrière, la France a pour objectif d’atteindre 1 million de m2 de capteurs solaires posés en 2010.

En Europe, la France métropolitaine (+83,1%), l’Allemagne (+53%), l’Italie (+46,4%), l’Espagne (+26%) et l’Autriche (+25,1%) sont les 5 pays qui ont connu, entre 2005 et 2006, les plus fortes croissances dans le secteur du solaire thermique.

Selon EuObserver, “La situation est actuellement très favorable à la poursuite d’une croissance rapide du marché européen. Cette croissance n’est plus exclusivement assurée par quelques pays leaders mais par de nouveaux pays dont le potentiel est à peine entamé, comme la France, l’Italie ou l’Espagne“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter