Chine : Gros contrat pour Areva

areva.jpgLa France et la Chine devrait conclure lundi prochain, le 30 juillet, un accord pour la construction de deux réacteurs de troisième génération EPR par Areva.

Une “lettre d’intention” devrait donc être signée entre Areva et son partenaire chinois China Guangdong Nuclear Power Corp., CGNPC, en présence de la ministre de l’Economie, Christine Lagarde et de responsables d’EDF, sur les rangs pour exploiter ces réacteurs.

Il s’agit là d’un important contrat pour le français Areva, même si le montant de la transaction n’est pas encore connu. Pour information, le coût du réacteur EPR d’Areva en Finlande est estimé à 3 milliards d’euros.

CGNPC, l’un des principaux électriciens nucléaires chinois, basé dans la province du Guangdong (sud du pays), est le partenaire historique d’Areva et d’EDF en Chine. Il exploite les centrales Daya Bay et Ling Ao (sud du pays), à la construction desquelles Areva et EDF ont participé dans les années 1980 et 1990

  • facebook
  • googleplus
  • twitter