Lafarge, partenaire de Paris Plage 2007

lafarge.JPGPour la cinquième année consécutive, le groupe Lafarge est partenaire de la Mairie de Paris pour l’opération Paris Plages. A cette occasion, Lafarge fournit et achemine par voie fluviale les 2 400 tonnes de sable nécessaires à la réalisation des différents sites (parvis de l’Hôtel de Ville, “espace enfants” et plage sur les quais, voie Georges Pompidou, et sur le bassin de la Villette).

A travers ce partenariat, Lafarge, leader mondial des granulats et principal producteur de la région Ile-de-France, a choisi de participer à la vie de la cité et à son aménagement estival. Cette opération lui permet de démontrer l’utilité du sable, matériau essentiel à l’équipement de la ville et indissociable du transport fluvial, lui-même propre et respectueux de l’environnement.

Les granulats, un matériau essentiel

Avec plus de 400 millions de tonnes produites chaque année en France, les granulats (sables, gravillons, graviers…) constituent la 3e matière première consommée au monde après l’air et l’eau ; chaque français en consomme 6 tonnes par an pour se loger et se déplacer. Les granulats sont un des éléments clés du béton et jouent un rôle primordial dans l’aménagement et la construction de la ville. Par exemple, la tour T1, deuxième tour de la Défense du haut de ses 185 mètres, actuellement en chantier, nécessite environ 100 000 tonnes de granulats ; il a fallu 300 000 tonnes de granulats pour réaliser le Stade de France et la construction d’une maison en nécessite environ 100 à 300 tonnes.

En 2006, plus de 30 millions de tonnes de ce matériau à destination des marchés du bâtiment, du génie civil et de la route, ont été utilisées en Ile-de-France dont près de 4 millions de tonnes pour la seule rénovation urbaine de Paris intra muros.

Un transport respectueux de la ville et de son environnement

La distribution au c?ur de Paris des granulats façonnés dans les carrières Lafarge du bassin parisien s’effectue majoritairement par voie d’eau, grâce à la Seine et à ses affluents navigables. Ce choix constitue un atout environnemental majeur pour Paris et la Région d’Ile-de-France. En effet, l’utilisation de la voie d’eau décongestionne la route ; sûre, économique et ponctuelle, elle n’engendre aucune nuisance sonore ni embouteillage. Lafarge privilégie ce mode de transport en livrant les centrales à bétons, elles-mêmes installées sur les bords de Seine, qui fabriquent la pierre de l’ère moderne, le béton prêt à l’emploi, à partir d’un mélange de granulats, de ciment et d’eau, pour le livrer ensuite sur les chantiers parisiens.

La livraison des 2 400 tonnes de sable de l’opération Paris Plages, en un seul convoi fluvial, permet d’éviter l’équivalent d’environ 100 camions et illustre parfaitement cette démarche écologique.

Ce mode de transport s’inscrit dans la stratégie de développement durable du Groupe Lafarge qui concilie efficacité industrielle, création de valeur, respect des hommes et des cultures, protection de l’environnement, économie des ressources naturelles et de l’énergie. Le savoir-faire du Groupe est aujourd’hui reconnu en matière de réaménagement de carrière ; il tient compte autant de la réduction des impacts environnementaux que de la biodiversité, des besoins locaux ou de la gestion de l’eau.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter