La Californie atteint les 67% d’énergies renouvelables !

  • par La Rédaction
  • 29/06/2017
  • Energie
  • 1

Certes la performance n’a été réalisée que sur une journée, mais elle est représentative d’une tendance lourde : le 13 mai 2017, la Californie a battu son record de part d’énergies renouvelables dans son mix énergétique avec 67%.

Le retrait des Etats-Unis, annoncé par Donald Trump, de l’accord de Paris sur le climat n’y changera rien : aux quatre coins des Etats-Unis, les énergies renouvelables progressent et s’imposent comme une part fondamentale de la politique énergétique. En la matière, la Californie est à la fois le pionnier et le meilleur élève de la classe – et sans surprise un leader du front anti-Trump sur les question climatique, déterminé à respecter les termes de l’accord de Paris même si le président s’en détache.

Un Etat pionnier du renouvelable

La Californie est en effet à la pointe dans l’utilisation des énergies renouvelables, en s’appuyant sur un niveau d’ensoleillement particulièrement élevé et des vents puissants. L’Etat incite depuis le début des années 2 000 à l’installation de panneaux solaires et d’éoliennes. La Californie, dans les jours d’ensoleillement maximal, peut produire jusqu’à 40% de son électricité avec ses installations solaires.

Au total, 27% de l’énergie de la Californie provient, en moyenne, de sources renouvelables. A titre de comparaison, la moyenne mondiale est à 22%, à 18% en France. L’Etat a pour objectif d’atteindre les 33% d’ici 2020 et les 50% en 2030. Dans ce but, une étape symbolique a été atteinte mi-mai.

Le contexte était, bien évidemment favorable : le principal gestionnaire de réseau électrique californien, CISO, explique que l’ensoleillement était ce jour-là à son zénith, que les vents étaient soutenus et les réservoirs des barrages hydroélectriques pleins.

Une météo favorable pour un record qui en appelle d’autres

Il n’empêche que le résultat impressionne : ce 13 mai, la Californie a consommé plus de 67% d’énergies d’origine renouvelable, battant son record sur un jour. Et ce chiffre déjà marquant l’est encore davantage quand on sait qu’il ne prend en compte que la production des grands opérateurs de l’éolien et du solaire. Si l’on ajoute la part du solaire produit par les particulier et les centrales hydrauliques, le record monte à plus de 80%.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter