Accueil / Général / Seins : laissez tomber les soutiens-gorges !

Seins : laissez tomber les soutiens-gorges !

soutiens-gorgesUne étude très sérieuse menée par le professeur Jean-Denis Rouillon du CHU de Besançon, remet en cause l’utilité du soutien-gorge pour la poitrine des femmes. Selon ses conclusions, le soutien-gorge n’aurait aucune vertu de maintien, et, au contraire, il contribuerait à ramollir les tissus de soutien naturel.

Après la révolution féministe des années 70, les femmes vont-elles de nouveau bruler leur soutien-gorge? Selon les conclusions de l’étude menée par le Pr Rouillon, ce dernier servirait en effet un “faux-besoin”. Tandis que depuis longtemps, le soutien-gorge représente l’assurance d’une belle poitrine à long terme pour les femmes,  le Pr Rouillon estime de son côté que ce sous-vêtement n’aurait aucune vertu de maintien.

Depuis 1997, le Pr Rouillon a suivi le comportement de plus de 300 femmes ne portant plus de soutien-gorge et plus particulièrement un groupe d’une cinquantaine de femmes de 18 à 35 ans 130 femmes. Et, s’agissant du maintien, il considère même que le soutien-gorge contribue à ramollir progressivement les poitrines. “Il s’agit d’un groupe non représentatif de la population générale. Donc il serait dangereux de conseiller au femmes d’arrêter de mettre un soutien-gorge. Mais nos premiers résultats valident l’hypothèse que le soutien-gorge est un faux besoin. Médicalement, physiologiquement,  anatomiquement, le sein ne tire pas bénéfice d’être privé de la pesanteur car dans ce cas, les tissus de soutien ne vont pas se développer et même ils vont s’étioler et le sein va progressivement se dégrader“. Dans ce groupe restreint, “le mamelon des seins remontait en moyenne de 7 millimètres en un an, par rapport à l’épaule” et “les seins se raffermissent et les vergetures s’estompent“, ajoute-t-il.

Le mamelon rehaussé

Interrogée par France Info, une jeune femme qui participait à l’étude reconnait même être soulagée de ne plus porter de soutien-gorge. “On respire mieux, on se tient plus droite, on a moins de douleurs au niveau du dos“, explique-t-elle.

Les conclusions du Pr Rouillon rejoignent alors celles d’un gynécologue et médecin du sport, Thierry Adam, qui dans son ouvrage “Gynécologie du sport. Risque et bénéfices de l’activité physique chez la femme”, reprenait les conclusions d’une thèse en médecine présentée en 2003 par Laetitia Pierrot. Cette dernière avait demandé à des femmes sportives de pratiquer leur footing sans soutien-gorge pendant un an. Et, au lieu d’un affaissement de leurs seins, la jeune étudiante avait constaté au contraire une hausse du mamelon. “Chez une femme qui court sans soutien-gorge, le sein ne tombe pas mais remonte et se raffermit“, écrivait-elle. Thierry Adam surenchérissait affirmant que courir avec un soutien-gorge à armatures peut même entrainer des “plaies mammaires, voire pulmonaires“.

Si toutes ces observations s’intéressent au caractère purement technique du soutien-gorge, les femmes y voient également un aspect confort indéniable, d’autant plus marqué que les poitrines sont fortes. Et surtout,  la société n’est pas forcément prête à rendre leur liberté aux seins et les voir rebondir sous les vêtements des femmes. Si ce mouvement est  naturel, il reste considéré par beaucoup comme impudique.

 

  • http://www.top-vergetures.com/ vergetures

    Merci pour ces informations. Pour ma part, j’aurai une question, le soutien-gorge a-t-il un rapport quelconque avec l’apparition des vergetures au niveau des seins? Ou est-ce que le fait de ne pas en porter a des conséquences éventuelles sur les vergetures déjà présentes? Si oui, comment? Merci d’avance.

  • http://www.1001traiteurs.com Traiteur

    Bien d’accord, cela dépend des tailles! Après c’est sûr que le côté marketing joue aussi, mais de quoi a-t-on réellement besoin aujourd’hui?
    Après quand on voit le buzz qu’a fait Allessandra Sublet à the Voice, on se demande si les Français sont prêts…

  • http://www.chouchourouge.com/robedesoiree/robe-de-soiree-1 Robe de soirée

    Le port ou non de soutient gorge est aussi une question de confort. Un forte poitrine sans soutient çà doit être très inconfortable et douloureux pour le dos ensuite si on a de petits seins c’est surtout pour s’offrir un beau décolleté qu’on porte un soutient gorge. Chacun fait comme il veut et surtout comme il préfère.

  • alice

    Le soutien gorge n’a pas toujours été présent dans l’histoire et surtout pas sous la forme que nous connaissons actuellement, renseignez vous ! quant aux études mentionnant sa nocivité elles sont nombreuses au point que certains pays font campagne officielle contre cet accessoire. Regardez les tableaux de maître anciens, les femmes qui allaitent dans tous les siècles : corset à lacet qui s’ouvre et rien dessous… Allez voir ces articles, mais toute recherche vous en dira plus…. Le marketing tout puissant nous fait croire à des besoins qui n’existaient pas avant ; comme le père Noel qui a été inventé par Coca cola et que tout le monde pense historique, ancien…
    http://www.amessi.org/soutien-gorge-et-cancer-du-sein-les
    http://www.dhnet.be/infos/societe/article/72385/dangers-du-soutien-gorge.html
    Quelques fois on le trouve dans l’histoire, mais toujours pour atrophier et d’ailleurs c’est le nom que cela portait en grec… le “strophium”, bandage serré, certainement pas pour notre bien-être.

  • http://www.ampoule-led-eclairage.com/ Othman A

    A quand un monde ou les femmes ne porteraient plus de soutiens-gorges ?
    Ce seraient des dizaines d’années d’une pratique douteuse et tout un pan de l’industrie de la lingerie qui tomberait en désuétude.
    En tous cas, même si cette étude se précise, il faudra plus que des articles scientifiques pour convaincre les femmes du monde que ce que leurs mères et leurs arrières grands-mères leurs disaient ne sont que des salades.

  • bernarditte

    Certes les soutiens gorges assurent une belle poitrine à long terme pour les femmes malgré cette hypothèse qui résulte que le non port du soutien-gorge est un faux besoin. Les soutiens gorges aident les femmes à garder de beaux seins si bien fabriqués. Personnellement je ne peux pas me dépasser d’eux. Je trouve que laisser tomber mes soutiens gorges est une idée drôle.

  • frontdelibérationdesnénés

    Mesdames, libérez vos seins !!

  • Nadia da Milano

    Finalmente una ricerca liberatoria! posso dare la mia testimonianza e dire che è proprio vero che i muscoli si sviluppano di più, e ancor più quando si corre: ho 62 anni e non ho mai portato il reggiseno (solo durante l’allattamento dei miei due figli, ma era per tenere a posto l’assorbente), ho praticato sport anche la corsa, sempre senza reggiseno, il mio seno è sempre stato “su”, solo verso i 59 anni ha iniziato ad afflosciarsi, ma anche le rughe sono iniziate a comparire… è normale!
    Complimenti al professor Rouillon

  • http://www.blog-hitech.com blog hitech

    J’ai toujours dit à ma femme qu’elle serait mieux sans son soutien gorges et pas forcément par intérêt!
    Enfin, une voix s’élève, je lui ai transféré l’article!!

    Jeremy.

  • ALICE

    les femmes africaines s’écrasent la poitrine en portant le bébé avec le noeud fait au niveau du haut de seins sur des années. Sinon sans cela leurs seins sont impeccables même après X enfants, et une très grosse poitrine. Mon père était obstétricien au Sénégal durant de nombreuses années et il me l’a affirmé. Moi même avec du 100 bonnet F je n’ai que du confort à avoir envoyé balader le soutif ; plus de mastose à traiter, tout est parti ; ça aurait pu mal tourner, plus de douleurs. Et ça n’a pas tombé depuis 2 ans. C’est purement culturel, et inutile. on peut trouver des alternatives avec brassières coton pour l’indécence supposée. Les gens trouvent indécent ce qui attire leur regard, après tout, ça se regarde dans les yeux, les gens.

  • http://www.locationpeniscola.com/ Peniscola

    En même temps il y a des soustifs exprès pour la sport….

  • Sophie

    Betty : Une réponse bête et méchante. T’as déjà essayer de courir avec un 90F ? Meme avec un soutif ça fait bodoum-bodoum de haut en bas, alors sans soutif, à moins de les maintenir avec le bras, ils te sautent aux visage et ça fait très mal parce que ça tire sur la peau.
    Cette étude me laisse perplexe. Elle n’est valable que pour des “petits ou moyens seins”. Faisant du 90F, je préfère quand ils sont soutenus. sinon je sens que ça tire sur la peau. Point.

  • Betty

    @Jo : les femmes des peuples “traditionnels” d’Afrique dont vous parlez tirent et applatissent leurs seins pour pouvoir allaiter leur enfant lorsqu’elles le portent sur leur dos.

    @Crabié : Que les seins bougent sous les vêtements n’apporte pas forcément d’effet désagréable, c’est peut-être désagréable à regarder par les hommes par contre ?

  • Jo

    C’est sûr.
    Il suffit de voir les femmes des peuples traditionnels d’”Afrique qui, sans soutien-gorge, ont la poitrine sur les genoux à 25 ans!

  • http://www.detectimmobilier.com Chasseur immobilier

    Ca doit dépendre aussi du poids des seins et du confort que peut procurer un soutien

  • Crabié

    De nombreuses femmes portent un soutien-gorge alors qu’elles en n’ont pas besoin. Par contre nombreuses sont c’elles qui ont besoin d’un soutien gorge puisque ce dernier soutien la poitrine. Mettez-vous à leurs place, qu’en elles courent ou marchent vite et, que ça se promène sous le vêtement apporte un effet très désagréable. Par contre il existe une invention permettant de soutenir et maintenir les seins, mais voilà les couturiers Français évitent d’investir sur un Brevet N° 00 14073