• Les perturbateurs endocriniens favorisent la ménopause précoce

    Une étude conduite durant dix ans auprès de 1.500 Américaines  révèle que l’exposition des femmes à des substances chimiques contenues dans certains produits de beauté ou d’entretien, avancerait l’âge de la ménopause de deux à quatre ans. L’équipe de chercheurs du Dr Amber Cooper, du service d’obstétrique et de gynécologie de l’Université américaine de Saint-Louis, […]
  • Alimentation : les emballages dangereux à long terme ?

    Une étude publiée dans le Journal of Epidemiology and Community Health s’inquiète de la dangerosité des contenants et emballages alimentaires. En dépit des normes limitant la présence de nombreux produits chimiques, la population entrerait quotidiennement en contact avec ce type de produits par l’intermédiaire des produits alimentaires transformés ou emballés en usine. Et les effets […]
  • Plus de 2 millions de travailleurs exposés à une substance cancérogène

    Une étude menée par le ministère du Travail révèle que 10% des salariés français étaient, en 2010, exposés dans le cadre de leur travail, à au moins un produit chimique cancérogène. Cela correspond à plus de 2 millions de personnes soumis à une pollution contrainte. L’enquête Sumer,  menée en 2010 par le ministère du Travail […]
  • Des perturbateurs endocriniens dans les produits d’hygiène courants

    L’association UFC-Que-Chosir continue sa mission de défense des consommateurs et tout particulièrement de leur santé,  et c’est dans cette optique qu’elle a dénoncé hier la présence de perturbateurs endocriniens dans de nombreux produits de beauté et d’hygiène corporelle  de la vie courante. Dans l’enquête publiée hier, l’association déplore également le manque de fiabilité de certaines […]
  • Les effets des perturbateurs endocriniens chimiques dévoilés

    Un rapport de l’ONU publié hier dévoile les effets dévastateurs des perturbateurs endocriniens chimiques sur la santé. Ils pourraient être responsables de la recrudescence de malformations à la naissance, de cancers hormono-dépendants et de troubles neurologiques et psychiatriques. Dans un rapport intitulé “L’état de la science sur les perturbateurs endocriniens chimiques”, le PNUE et l’OMS […]
  • Drogues : attention produits chimiques dangereux

    Chaque été, les festivals fleurissent un peu partout, l’occasion pour de nombreux jeunes de faire de nouvelles expériences, en consommant notamment de nouvelles drogues. C’est pourquoi, suite au décès d’un jeune homme lors du festival de RockNess, les autorités britanniques souhaitent alerter sur les dangers de ce type de produits, et plus particulièrement le BenzoFury, […]
  • PRODUITS CHIMIQUES – La décoloration qui vire au cauchemar…

    Une femme vient de gagner son procès contre son coiffeur après avoir connu l’enfer. En effet en lieu et place d’une coloration blonde, cette cliente d’un salon de Haute-Savoie a été brulée au 1er degré sur toute le crane et est ressortie chauve du salon. Se faire décolorer les cheveux n’est pas anodin. Les produits […]
  • Eaux : la Commission européenne s’adapte aux nouveaux polluants

    Les améliorations dans le domaine de la qualité de l’eau dans l’Union européenne risquent d’être mises à mal par de nouvelles formes de pollution chimique. La Commission propose donc d’ajouter quinze substances chimiques à la liste des trente-trois polluants qui sont surveillés et contrôlés dans les eaux de surface de l’Union. Face à l’émergence de […]
  • Phtalates et parabènes interdits par les députés

    Une proposition de loi émanant du Nouveau centre et visant à interdire l’utilisation de certains produits chimiques considérés comme des perturbateurs endocriniens, a été adoptée hier en première lecture par l’Assemblée nationale. Premiers visés, les phtalates et les parabènes, présents dans de très nombreux produits de consommation quotidienne. A la surprise générale, et contre l’avis […]
  • REACH : enregistrement obligatoire avant le 30 novembre

    Dans le cadre du règlement REACH, la Commission rappelle aux entreprises qu’elles doivent enregistrer les substances chimiques les plus couramment utilisées ou les plus dangereuses pour le 30 novembre de cette année au plus tard, soit dans moins de 12 semaines.  Il est également rappelé aux entreprises qu’elles doivent notifier la classification et l’étiquetage de leurs substances […]