• Accueil
  • >
  • Communiqués
  • >
  • Nature
  • >
  • Xi Jinping lance un fonds de protection de la biodiversité de 200 millions d’euros pour les pays en développement

Xi Jinping lance un fonds de protection de la biodiversité de 200 millions d’euros pour les pays en développement

Le président chinois Xi Jinping a annoncé le lancement d’un fonds de 1,5 milliard de yuans (200 millions d’euros) pour soutenir la protection de la biodiversité dans les pays en développement.

Xi Jinping s’adressait virtuellement au sommet sur la biodiversité COP15 qui se tient à Kunming, en Chine, où des diplomates, des scientifiques et des écologistes se réunissent dans le but de forger un accord mondial pour arrêter la destruction de la nature et promouvoir des actions en faveur de sa protection.

Les pays en développement ont besoin d’aide et de soutien et la solidarité doit être renforcée pour permettre aux pays en développement d’en bénéficier de manière plus équitable“, a déclaré le président.

Les experts ont averti que les efforts de la Chine pour conserver la biodiversité dans son pays n’avaient pas été accompagnés d’efforts pour nettoyer ses chaînes d’approvisionnement mondiales ou se lancer dans des investissements durables à l’étranger.

Li Shuo, conseiller principal pour le climat chez Greenpeace Chine, a déclaré que le nouveau fonds “devrait lancer une conversation urgente et nécessaire sur le financement de la biodiversité”.

La COP15 doit voir les pays donateurs du monde développé contribuer à cet égard“, a-t-il déclaré.

Des efforts bien trop sous-estimés

Les experts ont déclaré qu’il faudrait environ 1 000 milliards de dollars (865 milliards d’euros) par an pour construire des chaînes d’approvisionnement durables et aider les pays à protéger la nature par d’autres moyens – bien plus que les 150 milliards de dollars (129 milliards d’euros) dépensés pour une telle action en 2019.

Le président Xi Jinping a déclaré que la contribution de la Chine au Fonds pour la biodiversité de Kunming commencerait à 1,5 milliard de yuans et que les contributions des autres parties étaient les bienvenues.

Il a en outre annoncé un plan visant à consolider un système de parcs nationaux en Chine, dont le premier lot mettrait sous protection une superficie de 230 000 km². Cette zone abrite près de 30% des principales espèces sauvages terrestres présentes dans le pays, a déclaré le président chinois.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter