• Accueil
  • >
  • Le Mag
  • >
  • Amsterdam propose des baskets fabriquées à partir de chewing-gum recyclé

Amsterdam propose des baskets fabriquées à partir de chewing-gum recyclé

Afin de sensibiliser la population de façon ludique et surprenante, la ville d’Amsterdam s’est associée à Gumdrop pour proposer des baskets fabriquées à partir de gommes à mâcher récupérées sur ses trottoirs.

Le chewing-gum constitue un passe-temps universel, mais n’est pas sans conséquence pour la planète étant donné la quantité de gomme qui reste dans les rues lorsque les gens la recrachent. Pour réduire le gaspillage et les déchets, l’organisation de marketing urbain Iamsterdam, le designer Explicit Wear et la société de développement durable Gumdrop ont collaboré pour concevoir une chaussure à partir de la gomme recyclée. Appelé Gumshoe, la semelle de la chaussure est faite de composés recyclables (connu sous le nom de Gum-Tec) produit par Gumdrop, et ces composés sont constitués de 20 pour cent de gomme.

« Nous avons découvert que la gomme est fabriquée à partir d’un caoutchouc synthétique. Et en décomposant ces propriétés, nous avons pu créer un nouveau type de caoutchouc », explique Anna Bullus, directrice générale et designer chez Gumdrop.

Selon le projet, environ 1,5 millions de kilos de gomme à mâcher sont répendues sur les trottoirs d’Amsterdam chaque année, ce qui coûte à la ville des millions d’euros à nettoyer. Pour fabriquer quatre paires de baskets, il faut compter environ 1 kilo de gomme.

Première paire de baskets en gomme recyclée au monde

La gomme recyclée qui a été utilisée a été grattée dans les rues d’Amsterdam. Elles sont ensuite transformées en granule grâce à la technologie Gum-Tec et moulées dans la semelle de la chaussure, qui représente la carte de la ville.

Nous avons commencé à chercher un moyen de sensibiliser les gens à ce problème […] C’est alors que l’idée a commencé de créer un produit que les gens veulent vraiment fabriqué à partir de quelque chose dont personne ne se soucie“, a déclaré Jonathan Van Loon. Il précise que les composés sont aussi forts que ceux du caoutchouc et sont dotés de la même odeur que celle de la gomme, la viscosité en moins.

Il s’agirait de la première paire de baskets faite de gomme au monde. En dehors de la semelle, le reste de la chaussure est en cuir. Les collaborateurs envisagent également de permettre aux clients de recycler et de remplacer la semelle lorsqu’ils en ont besoin (moyennant des frais). Les créateurs veulent étendre le projet à d’autres grandes villes, tout en réfléchissant à un moyen plus facile et plus durable de se débarrasser de leur chewing-gum. La ville envisage de distribuer des collecteurs personnels de chewing-gum à ses habitants afin de faciliter leur récupération.

Les chaussures sont disponibles en rose ou noir et rouge et seront disponibles en juin pour 190 euros.

En France, la mairie de Paris a abandonné l’idée de décoller les chewing-gums de ses trottoirs pour des raisons budgétaires.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter