Des perturbateurs endocriniens retrouvés dans les cheveux des femmes

On les retrouve vraiment partout ! Une nouvelle étude révèle aujourd’hui que des perturbateurs endocriniens ont été trouvés dans les cheveux de femmes d’Ile-de-France.

Selon l’enquête menée par l’association générations Futures et dont les conclusions sont rendues publiques aujourd’hui, des perturbateurs endocriniens ont été trouvés dans les cheveux de femmes d’Ile-de-France. En moyenne, pas moins de 21 perturbateurs ont été retrouvés par femme, essentiellement des pesticides.

L’échantillon limité de 28 femmes ne permet pas de tirer de conclusions générales, mais ces analyses ont pour but “d’éclairer les questionnements” sur l’exposition des populations à certains substances susceptibles de perturber le système endocrinien et le bon fonctionnement hormonal, explique l’association. S’ils sont partiels, les résultats sont inquiétants.

5 insecticides

Parmi les substances retrouvées dans tous les cheveux, on trouve 5 insecticides, un fongicide et un herbicide, et certaines comme le Gamma HCH, le HCB ou la trifluraline sont pourtant interdites en France. Sur les 64 substances recherchées, 15 ont été repérées dans au moins la moitié des 28 échantillons.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter