L’incroyable voyage du Solar Impulse 2 a débuté

Le Solar Impulse 2 a débuté ce matin son incroyable aventure. Il s’agit pour l’avion qui a décollé ce matin d’Abu Dhabi, de boucler un tour du monde grâce à la seule énergie solaire. L’occasion de promouvoir les énergies propres et tester l’endurance des pilotes suisses, Bertrand Piccard et André Borschberg.

C’est parti ! L’aventure a commencé ce matin pour le Solar Impulse 2. L’avion qui ne carbure qu’à l’énergie solaire a pris son envol  à 7h12 à Abu Dhabi. Il doit rejoindre Mascate, la capitale du sultanat d’Oman, distante de 400km, avec aux commandes, le suisse André Borschberg, 63 ans. Il sera relayé par son compatriote Bertrand Piccard dans cette aventure.

Un cockpit confortable

Pour André Borschberg, au-delà du défi technologique, l’aventure du Solar Impulse 2 est  avant tout un “défi humain“, l’aboutissement de 12 années de recherche.  L’avion, très léger (2,5 tonnes), en fibre de carbone, est propulsé grâce aux  17.000 cellules solaires tapissant les ailes de 72 mètres de l’avion. Selon les pilotes, le cockpit est confortable, même si le pilote reste immobilisé sur son siège. “On fait ses besoins, on se lave avec des lingettes, on mange et on boit“, a expliqué Bertrand Piccard.

Lors de ce tour du monde qui compte 12 étapes, le Solar Impulse 2 devrait parcourir 35.000 kilomètres, à une vitesse  comprise entre 50 et 100km/h. Il devrait mettre cinq mois à rejoindre Abu Dhabi mais le voyage ne devrait compter que 25 jours de vol effectif. Il passera  par Oman, l’Inde, la Birmanie, la Chine, Hawaï, les Etats-Unis avec une étape à New-York, l’Europe du Sud ou l’Afrique du Nord.

Il est possible de suivre en direct le voyage du Solar Impulse 2 sur le site: solarimpulse.com.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter