Les party drips: une pratique en vogue mais potentiellement mortelle

Une nouvelle pratique fait actuellement fureur chez les stars hollywoodiennes toujours en quête de la jeunesse éternelle : les “party drips”. Il s’agit  de se faire injecter un cocktail de vitamines et minéraux par voie intraveineuse. Mais attention, cette pratique qui franchit aujourd’hui les frontières d’Hollywood, peut se révéler dangereuse pour la santé.

Les stars hollywoodiennes courent toujours après l’éternelle jeunesse. Et, pour combler leurs attentes, une nouvelle tendance fait un carton outre-Atlantique : les party drips. Il s’agit pour de se faire injecter par voie intraveineuse, un cocktail de diverses vitamines et minéraux : vitamine C, magnésium, potassium, glutathion, un antioxydant, ou encore du NAD +, une enzyme responsable de la régénération des cellules.

Le phénomène a même franchit les frontières d’Hollywood. Ainsi, le  Daily mail évoque le parcours d’une mère de famille britannique de 47 ans, qui a choisit de payer plusieurs centaines de livres pour bénéficier d’une injection intraveineuse. Pour cette femme, chaque penny investit dans son cocktail en vaut la peine. Elle dépense  500 livres chaque mois pour paraitre dix ans plus jeune et  avoir l’énergie d’une femme de 20 ans. “Depuis que j’ai commencé mes injections il y a un an de cela, je suis une femme différente. Je peux me coucher à une heure du matin et être toujours fraiche pour travailler le lendemain“.

Attention danger !

Mais attention,  il existe malheureusement un revers de médaille moins glamour à cette pratique. En effet, ce cocktail de jeunesse peut se révéler très dangereux pour la vie des adeptes. Trop de potassium ou de magnésium dans le sang exposent certaines femmes au risque d’attaque cardiaque. Selon le Dr Sarah Tonks de la Omniya Clinic de Knightsbridge à Londres, une telle injection de vitamines et de minéraux peut générer un trop plein dans l’organisme et venir perturber l’activité rénale et causer des dommages irréversibles. De même, des niveaux élevés de sodium peuvent causer des malaises, voire des comas. Enfin, le risque de réaction allergique au cocktail injecté existe, pouvant entrainer la mort.

La balance bénéfice-risque pourrait donc se révéler plutôt négative, les médecins restant par ailleurs dubitatifs quant aux bienfaits d’une telle pratique. Il n’existe aucune preuve de l’efficacité d’injections de vitamines ou d’effets positifs sur la santé. De même, il n’existe pas de preuve clinique de bénéfices liés à l’injection de NAD+

  • facebook
  • googleplus
  • twitter