Le cancer du poumon plus meurtrier que le cancer du sein en Europe

C’est l’une des conséquences du tabagisme chez les femmes: en 2015,  pour la première fois, le taux de décès par cancer du poumon devrait dépasser celui lié au cancer du sein chez les Européennes.

Les conclusions d’une étude publiée dans le journal “Annals of Oncology” ont de quoi inquiéter les femmes fumeuses. En effet, des chercheurs italiens et suisses y font un constat alarmant: le taux de décès des Européennes par cancer du poumon devrait dépasser, en 2015, celui par cancer du sein.

Sur les 6 années qu’a duré l’étude, les taux de mortalité par cancer du sein et colorectal ont diminué chez les femmes de 10% et 9%. En revanche, alors que le taux de décès par cancer du poumon baisse de 9% chez les hommes, il augmente chez les femmes de 9%. Le taux de mortalité lié au cancer du poumon s’établirait donc en moyenne en Europe à 14,24 pour 100.000 femmes en 2015, contre 14,22 pour 100.000 pour le cancer du sein.

Les Britanniques en tête

Et, c’est au Royaume-Uni que ce taux de décès risque d ‘être le plus élevé, les chercheurs l’établissant à 21 décès pour 100.000 femmes. Pour expliquer cette exposition des femmes britanniques, les chercheurs avancent l’explication que les Britanniques ont commencé à fumer durant la Seconde guerre mondiale, alors qu’ailleurs en Europe, les femmes ont commencé le tabac après 1968. Or, comme l’explique le Dr Fabrice Denis, interrogé par France 2, “il n’y a pas beaucoup de hasard pour le cancer du poumon”. On sait aujourd’hui que fumer augmente de 2000% le risque de développer un cancer du poumon.

En revanche, en France, le taux de décès par cancer du sein reste plus élevé que celui par cancer du poumon, avec 14,51 cas pour 100.000 femmes, contre 12,31 pour le cancer du poumon.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter