Rentrée scolaire : les poux, le retour

A la faveur des grandes vacances, les poux prolifèrent actuellement sur les têtes des bambins. A la veille de la rentrée scolaire, il est plus que temps de contrôler la chevelure des petits pour freiner l’invasion de ces parasites indélicats.

Contacts multiples, surveillance souvent allégée des parents, les poux ont encore proliféré sur les têtes des enfants cet été. « Cette année, comme les années précédentes, l’épidémie a débuté à la fin du mois de juin, elle s’est d’abord répandue dans l’ouest et le sud de la France, et est désormais en passe de s’étendre à tout le pays », explique Vincent Auvigne, un épidémiologiste qui travaille comme consultant pour Celtipharm.

Comment identifier la présence de poux chez son enfant ? La démangeaison du cuir chevelu est le principal symptôme de la présence de poux, même elle n’est pas systématique. La démangeaison est causée par une réaction à la salive que l’insecte injecte dans le cuir chevelu pour se nourrir de sang.

Examen et traitement immédiat

L’examen de la tête est donc le meilleur moyen de détecter la présence de poux ou de lentes. Comme il y a en général moins de 10 à 20 poux sur la tête, il est important de bien examiner le cuir chevelu pour les trouver, grâce à un bon éclairage. En cas de présence de poux ou de lentes, appliquez le plus tôt possible un traitement contre les poux.

Si près 1 Français sur 2 associe encore les poux et le manque d’hygiène, ces petits parasites peuvent pourtant infecter les chevelures parfaitement propres. A ce titre, les poux et les lentes résistent aux shampoings classiques, et sont même de plus en plus résistants aux traitements ordinaires.

Huiles essentielles, lavande, teinture mère de staphysagria…

Heureusement, les poux peuvent être éliminés par des traitements efficaces disponibles en pharmacie. De manière préventive, il est également possible d’appliquer des huiles essentielles à base de lavande notamment sur la tête des enfants, pour un résultat toutefois pas garanti.

Dans ce domaine, un produit serait très efficace : la teinture mère de staphysagria. Issue de la staphisaigre aussi appelée “herbe à poux”, cette solution homéopathique serait radicale à raison de quelques gouttes à appliquer sur la tête des enfants pendant une semaine.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter