Les carrières bretonnes, solidaires pour l’environnement

Cragou au lever (credit E.Holder)

Après le succès de son opération « recréation de haies » qui s’est déroulée en avril dernier sur le site naturel de la Balusais (Ille-et-Vilaine) lors du coup d’envoi du 10ème anniversaire de la Charte Environnement des industries de carrières, l’UNICEM Bretagne sera de nouveau en action le 19 septembre à l’Espace Remarquable de Bretagne – Réserve naturelle Régionale du Cragou-Vergam (Finistère), mobilisée sur une opération de génie écologique avec l’association Bretagne Vivante-SEPNB.

Action! Sur le terrain, cela consiste d’une part à étraper, c’est-à-dire à décaper la couche de végétation superficielle de façon à permettre à des plantes pionnières et patrimoniales de s’installer; d’autre part à boucher des drains (qui ont permis autrefois d’assécher une parcelle de 27 ha pour planter des résineux) afin de faire monter la nappe d’eau et de restaurer les écosystèmes de landes humides et tourbeuses.

Pour Sylvie LEBRETON, Présidente du Comité régional de la Charte Environnement des industries de carrières (1), cette action s’inscrit parfaitement dans la prise de conscience environnementale de la part des carriers. «Le bénévolat d’entreprise permet par des actions concrètes de prouver l’engagement d’une profession. La valeur ajoutée du partenariat avec Bretagne Vivante est de mixer pédagogie et action. Suite à la 1ère opération de la Balusais, certains adhérents ont imaginé pouvoir reproduire le principe des haies de rémanents sur leurs carrières. ”

Précisions qu’il s’agit ici d’une opération de génie écologique qui s’inscrit dans le plan de gestion de la Réserve naturelle Régionale du Cragou-Vergam (343 hectares) dont Bretagne Vivante est le gestionnaire. Classée Espace Remarquable, elle est située dans le Finistère sur les communes de Lannéanou, Le Cloître Saint-Thégonnec, Plougonven et Scrignac.

(1) LA CHARTE ENVIRONNEMENT DES INDUSTRIES DE CARRIÈRES?

Créée en 2004, cette charte engage les carrières et les plateformes de recyclage de matériaux de construction dans une démarche volontaire et collective de progrès environnemental.
Ouverte aux carrières et aux plateformes de recyclage affiliées à l’UNICEM, la Charte rassemble au niveau national 432 entreprises et 1 080 sites adhérents essentiellement producteurs de granulats. Ces derniers représentent 57% de la production de granulats en France.

Les entreprises signataires s’engagent à appliquer un socle commun de bonnes pratiques sur tous leurs sites pour améliorer leurs pratiques industrielles et ainsi maîtriser leur impact sur l’environnement. Pour ce faire, elles élaborent, avec l’aide d’un auditeur-conseil indépendant, un plan d’actions de progrès.

Elles disposent également d’un panel d’outils et de services spécifiques conçus par et pour les carriers.

En Bretagne, les entreprises sont ainsi accompagnées dans leur démarche environnementale. Enjeu : leur permettre d’atteindre le niveau 4/4 du référentiel de progrès environnemental mis en place par la Charte Environnement des industries de carrières.

Aujourd’hui, 49 carrières bretonnes y adhèrent. Parmi elles, 27 ont atteint le niveau 4/4 du référentiel de progrès.

Pour en savoir plus : http://environnement.unicem-bretagne.fr

  • facebook
  • googleplus
  • twitter

Journaliste économique, animateur de débats, colloques et séminaires.