Une pluie de grêlons détruit les vignes de la Côte de Beaune

De violents orages se sont abattus ce week-end sur la France et d’importants dégâts ont malheureusement été constatés dans les prestigieuses vignes de la Côte de Beaune en Côte d’Or. Une pluie de grêlons aura détruit entre 50% et 90% de certaines parcelles.

Les orages qui se sont abattus sur une partie de la France samedi et dimanche auront donc provoqué d’importants dégâts dans les prestigieux vignobles de la Côte de Beaune en Côte d’Or : Santenay, Meursault, Volnay, Pommard… Des orages de grêle ont détruit en moins de cinq minutes une bonne partie de la récolte. Pour le président du syndicat de Pommard, Jean-Louis Moissenet, “c’est une véritable catastrophe. On était parti sur une belle récolte et ça tombe à l’eau“. “Les raisins sont à terre, le feuillage est haché et les bois sont largement touchés”, ajoute-t-il.

Et ça aurait pu être pire…

De même, Anne Parent, viticultrice à Pommard, confie ce matin au Monde que “tous les premiers crus sont ravagés et les appellations “village” sont très touchées“. Elle craint même des “conséquences sur les récoltes à venir”.

Forts de l’expérience des années précédentes, certains avaient pourtant mis en place des dispositifs anti-grêlons, des générateurs à iodure d’argent, chargés de diminuer la taille et le nombre de grêlons. Pour Thiébault Hubert, sans ces générateurs, “les dégâts auraient pu être pires“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter