L’épidémie de fièvre Ebola “hors de contrôle” en Afrique

Fièvre Ebola (crédit MSF)

Une épidémie de fièvre Ebola sévit actuellement en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone. Cette vague, la plus meurtrière depuis 1976, et qui a déjà fait 350 morts depuis février, serait “hors de contrôle” selon l’ONG Médecins sans frontières.

Trois pays d’Afrique connaissent actuellement une épidémie de fièvre Ebola, la plus meurtrière depuis la première apparition de la maladie en Afrique centrale en 1976. Selon MSF, cette nouvelle vague doit faire l’objet d’une mobilisation “exceptionnelle” de la part des gouvernements et ONG pour être maitrisée. Or, cette épidémie “ est hors de contrôle“, explique le directeur des opérations de MSF, Bart Janssens. “Avec l’apparition de nouveaux foyers en Guinée, en Sierra Léone et au Libéria, le risque d’une propagation à d’autres zones est aujourd’hui réel.

La maladie, très contagieuse, se propage en effet rapidement. Cette propagation tient en partie au fait que les populations sont peu informées et continuent notamment de préparer les corps des personnes décédées et d’assister à leurs obsèques, s’exposant alors à une éventuelle contamination.

Une situation sous contrôle…

Mais,  pour le ministre guinéen de la Santé, Rémy Lamah, MSF se trompe et la situation est sous contrôle. “Aujourd’hui, nous avons tous nos contacts sous contrôle et nous les surveillons régulièrement”, explique-t-il. Même s’il reconnait qu’une poche, située entre le Liberia et la Sierra Leone fait de la résistance compte tenu de ses croyances traditionnelles.

Pour rappel, il n’existe actuellement ni vaccin ni traitement pour cette maladie, une fièvre hémorragique foudroyante dont le taux de mortalité peut atteindre 90%.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter