La Grande-Bretagne chasse le gras et le sucre dans les écoles du pays

L’obésité bat des records en Grande-Bretagne. Le ministère de l’Education britannique a décidé de prendre des mesures radicales: fritures, pâtisseries seront désormais étroitement surveillés dans les écoles du pays, chocolats et confiseries interdits.

Le gouvernement britannique se lance donc dans une chasse au gras et au sucre dans les écoles du pays. Face à l’explosion de l’obésité dans le pays, les autorités ont pris des mesures radicales. Ainsi, dans le lignée des dispositions prises par l’ancien gouvernement travailliste, de nouvelles normes viennent aujourd’hui interdire la vente de chocolat et confiseries dans les écoles, cantines ou cafétérias scolaires. Quant aux fritures, aliments panés ou pâtisseries, ils seront toujours proposés aux enfants mais avec la plus grande parcimonie, deux fois par semaine maximum.

Protéines et légumes

Dans le même esprit, la salière ne trouvera plus sa place au milieu des tables de cantines. En revanche, les légumes occuperont une place quotidienne  plus importante. Les cuisiniers auront également l”obligation de proposer chaque jour  une portion de protéines, sous forme de viande, de poisson, d’?uf ou encore des “beans”, ces célèbres haricots anglais.

Quant à la boisson, l’eau devrait retrouver une place prioritaire sur la table, au détriment des jus de fruits qui seront limités à 150ml par jour par enfant. Le lait à faible teneur en gras et les produits laitiers seront eux aussi mis à l’honneur.

Grâce à ces mesures, le gouvernement de sa Majesté entend offrir aux élèves britanniques des repas sains et équilibrés.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter