Gaz : Gazprom coupe le robinet à l’Ukraine

Les tensions entre l’Ukraine et la Russie sont encore d’actualité. Et, les choses ne risquent pas de s’arranger, la Russie ayant aujourd’hui mis sa menace à exécution en coupant le gaz à l’Ukraine. Au delà du conflit qui oppose ces deux nations, une telle décision pourrait également avoir un impact sur les livraisons de gaz à l’Europe.

Aucun accord n’a pu être trouvé dimanche à Kiev et la Russie a donc mis sa menace à exécution ce matin en coupant le gaz à l’Ukraine.  Moscou souhaitait que Kiev règle sa dette de 4,5 milliards de dollars mais l’ultimatum lancé par la Russie expirant à 6h ce matin, Gazprom, le géant du gaz russe, a donc décidé de ne fournir à l’Ukraine que ce qu’elle réglera en avance. Cette décision pourrait également avoir des répercussions sur l’ensemble de l’Europe. En effet Gazprom a averti Bruxelles que “de possibles perturbations” des livraisons de gaz vers l’Europe pouvaient intervenir qui l’Ukraine prenait du gaz destiné au transit. Près de 15% du gaz consommé en Europe transite en effet par l’Ukraine.

Dans le même temps, Gazprom a annoncé avoir saisi la cour d’arbitrage internationale de Stockholm au sujet de la dette ukrainienne.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter