Leçon d’écologie : le patron de Levis ne lave pas ses jeans, il les congèle !

Chip Bergh, le patron de la très célèbre marque de jeans Levi’s a une conception très originale de l’écologie.  Pour sauver la planète, il avoue ne pas laver ses jeans. Pour combattre odeur et bactéries qui peuvent apparaitre après un usage intensif sans lavage, il préconise alors de mettre son jean au congélateur.

Dans un entretien accordé à Big Browser, le blog du Monde, Chip Bergh, le patron de la célèbre marque de jeans Levi’s évoque donc sa conception plutôt originale de l’écologie au quotidien. Afin de préserver la planète, le roi des jeans a décidé de ne pas laver les siens. “J’encourage les consommateurs à ne pas trop gaspiller d’eau pour laver son denim. S’il y a une tache, mieux vaut la frotter avec une éponge plutôt que de mettre son pantalon à la machine“, explique-t-il. “On a réalisé un bilan de l’impact environnemental d’un jean. La conclusion, c’est que 50% de l’eau qu’il consomme est utilisée après son achat, en raison de ses lavages successifs en machine“, explique le chef d’entreprise.

Au congélo !

Mais si l’argument écologique est noble, l’odeur et l’état du jean après plusieurs utilisations peuvent toutefois poser problème pour l’environnement immédiat du porteur du jean! Mais l’homme a réponse à tout et affirme que pour lutter contre odeurs et bactéries qui s’immiscent dans le jean, il place son pantalon au congélateur, le froid détruisant alors les trois-quarts des bactéries.

Plus qu’une leçon d’écologie, il semblerait plutôt que les confessions de Chip Bergh entreraient dans le cadre d’une stratégie globale destinée à reverdir l’image de sa société, la production de jean étant reconnue comme étant une activité parmi les plus polluantes. Parmi les autres mesures envisagées,  Levi’s s’est également engagé à stopper les rejets de substances chimiques dangereuses d’ici 2020, et entend exiger de ses usines chinoises ou mexicaines de rendre publiques leurs données sur les substances chimiques utilisées.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter