Cinq ans de résidence avant de devenir propriétaire en Corse

La Corse reste une des destinations les plus prisées pour les vacances. Mais, face à la flambée des prix et à la spéculation foncière et immobilière, l’assemblée de Corse a décidé hier qu’il faudra désormais avoir résidé cinq années sur l’île pour  pouvoir y devenir propriétaire.

Le débat a divisé l’assemblée de Corse hier mais au final, la statut de résident a été adopté par 29 voix sur 51. Proposé par l’exécutif territorial sur une idée nationaliste, ce statut de résident signifie qu’il faudra désormais avoir résidé cinq années de façon permanente sur l’île de Beauté pour pouvoir y devenir propriétaire.

Ce vote a pour vocation de protéger l’île des spéculations foncières et immobilières et de tenter de juguler la flambée des prix de l’immobilier. A ce jour, 40% des logements de Corse sont des résidences secondaires appartenant le plus souvent à des continentaux, voire des étrangers.

En rien discriminatoire

Face à la grogne des radicaux de gauche et des communistes qui ont voté contre, Paul Giacobbi, député PRG de Haute-Corse, explique que l’adoption de ce statut est “une étape qui n’est en rien discriminatoire (…) Toutes sortes de droits sont déjà liés en France à la résidence, qu’il s’agisse notamment de fiscalité ou de stationnement” avant d’évoquer également l’adoption d’un tel dispositif juridique dans d’autres pays européens.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter