Décès de Jacques Servier

Mediator

Connu du grand public pour la tristement célèbre affaire du Mediator, Jacques Servier s’est éteint hier à 92 ans. Ce sont les laboratoires Servier, dont il était le président fondateur, qui commercialisaient cet antidiabétique responsable de nombreuses valvulopathies.

Selon le communiqué du groupe pharmaceutique publié hier, “les Laboratoires Servier et tous leurs collaborateurs ont appris avec une immense tristesse le décès de leur président-fondateur, le docteur Jacques Servier, décédé à son domicile le 16 avril 2014 dans sa quatre-vingt-treizième année“. “L’esprit, la motivation et la mission de cet homme exceptionnel, qui a consacré sa vie à la recherche de médicaments innovants, perdurent dans la priorité donnée à la recherche scientifique et dans les valeurs humaines au sein de l’entreprise qu’il a créée il y a exactement 60 ans“,  ajoute le communiqué.

Toutefois, cet “homme exceptionnel” comme le décrit le communiqué, faisait l’objet de poursuites pour “tromperie aggravée” suite à la commercialisation par son laboratoire du Mediator, un antidiabétique massivement prescrit comme coupe-faim. Le médicament, responsables de valvulopathies et d’hypertension artérielle pulmonaire, aurait causé le décès de plus de 2.000 personnes en France. Pour Irène Franchon, la pneumologue qui avait soulevé l’affaire du Mediator, “la Justice ne s’arrête pas, et les victimes doivent le savoir”.”Si la personne a disparu, le nom de Jacques Servier et ses collaborateurs auront à répondre des crimes devant la Justice“, a-t-elle déclaré à l’AFP, qualifiant le disparu de “manipulateur” et “d’escroc“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter