Une bactérie tueuse décime les orangers de Floride

Les orangers de Floride sont les victimes d’une bactérie redoutable venue d’Asie et responsable de la “maladie du dragon jaune”. Cette maladie décime les vergers d’agrumes et la récolte risque d’être considérablement amputée cette année pour atteindre son plus bas depuis 29 ans. Une situation qui contribue bien évidemment à faire grimper les prix du jus.

“Huanglongbing”, c’est le nom de cette bactérie venue d’Asie et qui s’attaque aux très nombreux vergers d’agrumes de Floride. Cette bactérie rend les fruits amers et provoque leur chute prématurée. “J’ai l’impression qu’on est en train de perdre la bataille“, explique Ellis Hunt, gros exploitant de Lake Wales.

La “maladie du dragon jaune” provoquée par cette bactérie, transmise par un insecte, a considérablement fait chuter sa production qui est passée en quelques années de 1 million à 750.000 caisses. Et, même la pulvérisation d’un insecticide toutes les quatre semaines ne suffit pas à éradiquer le phénomène.

Production en baisse de 18%

D’une façon générale, selon le dernier comptage diffusé début avril, le ministère américain de l’agriculture estime que la récolte devrait baisser de 18% par rapport à l’année dernière pour atteindre 110 millions de caisses soit 4,95 millions de tonnes, son niveau le plus faible depuis 1985. Après la diffusion de ces chiffres, le cours du jus d’orange congelé a lui aussi atteint un niveau important, prenant 7% en trois séances sur la plateforme Inter Continental Exchange de New-York.

Les autorités de Floride tentent de venir en aide aux exploitants, l’industrie des agrumes représentant 9 milliards de dollars et 76.000 emplois dans la région. Des millions de dollars sont notamment consacrés à la recherche pour tenter de trouver une solution efficace pour éradiquer la bactérie.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter