• Accueil
  • >
  • Fil Info
  • >
  • L’Inde reconnait un troisième genre, ni homme, ni femme

L’Inde reconnait un troisième genre, ni homme, ni femme

Ni homme, ni femme… La Cour suprême indienne a reconnu hier l’existence d’un troisième genre. Une question de droits de l’homme pour les juges.

Après l’Australie, qui admettait au début du mois l’existence d’un troisième sexe, “neutre”, c’est aujourd’hui la Cour suprême indienne qui reconnait l’existence d’un troisième genre. Cette décision a bien évidemment été saluée par les groupes militants transsexuels. Pour justifier cette décision, le juge K.S Radhakrishnan explique que “la reconnaissance des transgenres comme un troisième genre n’est pas une question sociale ou médicale mais une question de droits de l’homme“.

Désormais, les transgenres pourront  bénéficier des mêmes droits que les autres groupes minoritaires, aux aides sociales notamment, ainsi qu’un terme d’emploi. “Les transgenres sont des citoyens de ce pays et ont droit à l’éducation et à tous les autres droits“, ajoute le juge. “Mes s?urs et moi avons le sentiment d’être de vrais indiens et sommes très fiers car nos droits ont été reconnus par la Cour suprême“, se félicite Laxmi Narayan Tripathi, militant transgenre indien.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter