Des tests de grossesse à un euro chez Leclerc

On n’en est pas encore à la pilule en vente dans les Monoprix comme le chantait Antoine, mais les tests de grossesse sont désormais vendus à un euro chez Leclerc. Un jour après la promulgation de la loi Hamon autorisant la vente de tests de grossesse et d ‘ovulation dans les grandes surfaces, E. Leclerc a déjà frappé fort.

La loi de Consommation autorisant la vente de tests de grossesse et d’ovulation dans les grandes surfaces a été promulguée mardi dernier. Dès le lendemain, les supermarchés et parapharmacies E.Leclerc proposaient non seulement des tests de grossesse à la vente, mais ces tests sont proposés à seulement un euro, contre 7  à 20 euros actuellement en pharmacie. “Cette nouvelle étape marque un pas de plus dans le combat historique d’E.Leclerc pour la démocratisation de l’accès à la santé“, explique Michel-Edouard Leclerc sur son blog.

Un mauvais service?

Cette initiative a immédiatement été saluée par le ministre délégué à la Consommation, Benoit Hamon, qui expliquait alors à la presse que “l’objectif était de faire baisser les prix, donc proposer des tests de grossesse à un euro, c’est très bien“. En revanche, les professionnels de santé s’étaient déclarés opposés à cette mesure dès l’adoption de la loi. Selon l’Académie nationale de pharmacie, il s’agit “d’un mauvais service rendu aux femmes“, les informations figurant sur les notices et emballages ne compensant pas un accompagnement personnalisé, “surtout quand il s’agit de très jeunes femmes en désarroi ou de femmes en situation précaire” ,précise-t-elle.

L’initiative de Leclerc sera très prochainement suivie par ses concurrents, comme Carrefour ou Monoprix qui annoncent pour très bientôt la vente de tests dans leurs enseignes, sans pour autant en préciser le prix de vente. De son côté, E.Leclerc souhaite poursuivre la démarche avec la vente prochaine de produits d’entretien pour lentilles de contact.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter