Implants mammaires : l’ANSM retire les prothèses Cereplas du marché

Cancer du sein

Après le scandale des prothèses mammaires PIP, le sujet est désormais sensible. L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé, l’ANSM,  se montre donc vigilante et a décidé de retirer du marché les implants mammaires de marque Cereplas, les jugeant non conformes à la réglementation en vigueur.

Les prothèses mammaires de marque Cereplas vont donc être retirées du marché sur décision de l’ANSM. Exportation, distribution et utilsation de ces implants sont donc suspendues, jusqu’à mise en conformité. En cause,  “certaines activités de fabrication réalisées par la société Cereplas” qui ” ne sont pas en conformité avec la réglementation en vigueur“, explique l’ANSM.

Il s’agit notamment de la maîtrise du procédé de stérilisation et de la qualification d’équipements utilisés en production“, ajoute-t-elle. Dans l’attente d’une mise en conformité des produits, les certificats de marquage CE de ces produits ont donc été suspendus par l’organisme habilité à délivrer ces certificats.

Pas de risque sanitaire avéré

Il ne s’agit pas non plus d’inquiéter les femmes portant déjà des prothèses Cereplas. En effet, l’ANSM se montre rassurante et affirme que pour les produits déjà sur le marché et implantés, les éléments fournis par la société Cereplas conduisent à ne pas remettre en cause leur sécurité d’utilisation. L’ANSM explique en effet qu’elle “ne dispose d’aucun élément permettant de suspecter l’existence d’un risque sanitaire“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter