Pour lutter contre la gastro, manger des pizzas !

Et si manger des pizzas pouvait nous aider à lutter contre l’épidémie de gastro qui touche la France actuellement ? C’est ce que révèlent les conclusions d’une étude publiée dans le Journal of Applied Microbiology, qui met à jour les bienfaits du carcavol, une substance présente dans l’huile d’origan très présente sur les pizzas. Ce carcavol s’attaquerait en effet à la couche extérieure de norovirus, responsable de nombreuses gastroentérites.

Manger des pizzas pourrait donc se révéler bon pour la santé. L’équipe du Dr Kelly Bright a mis à jour les bienfaits d’une substance contenue dans l’huile d’origan, largement présente dans les pizzas: le carcavol. Ce carcavol s’attaquerait en effet à la couche extérieure du norovirus, deuxième responsable de gastroentérite, après son cousin le rotavirus. Endommagé par le carcavol, le norovirus devient donc vulnérable aux autres agents antimicrobiens. “Il reste du travail pour évaluer son potentiel” mais “le carcavol attaque le virus de manière unique, ce qui rend la perspective intéressante“, explique le Dr Bright.

Déjà, des chercheurs avaient démontré l’efficacité du carcavol contre certaines bactéries responsables d’infections gastro-intestinales  comme E.coli, bacillus cereus ou encore le bacille polycyanique.

Mais attention, cela ne signifie pas pour autant qu’il faut abuser de pizzas en période d’épidémie. un abus de cette substance peut également s’avérer indigeste.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter