• Accueil
  • >
  • Général
  • >
  • Des gestes simples pour limiter la pollution microbienne des piscines

Des gestes simples pour limiter la pollution microbienne des piscines

Le site Destination Santé revient aujourd’hui sur l’initiative prise par l’Agence régionale de Santé du Nord-Pas de Calais, et qui vise à sensibiliser les enfants du primaire aux bons comportements à suivre lors d’une séance à la piscine. Bonnet de bain, pipi, douche, autant de gestes simples pour limiter la pollution microbienne.

L’Agence régionale de Santé du Nord-Pas-de-Clais a décidé de sensibiliser les plus jeunes aux règles d’hygiène à respecter lors d’une séance de piscine. Baptisée “Archi m’aide”, l’opération vise à “inculquer les bons réflexes (…) et agir sur la pollution apportée par chaque baigneur“, et ce, afin de préserver une bonne qualité de l’eau des piscines, et donc la santé des baigneurs.

L’ARS rappelle dans un premier temps qu’il existe trois voies d’exposition à la pollution microbienne présente dans l’eau des piscines: la voie orale (en avalant de l’eau), la voie cutanée et la voie respiratoire (par inhalation de composés volatiles). Cette pollution est donc à l’origine d’infections cutanées, comme des dermatoses ou mycoses, des infections ORL ou encore des troubles intestinaux.

Pas de pipi dans l’eau !

Pour limiter la pollution, “Archi m’aide” explique alors aux enfants les règles simples à respecter: il faut retirer ses chaussures dès l’arrivée dans les vestiaires, n’enfilez son maillot qu’au dernier moment et non pas le mettre à la maison pour gagner du temps, prendre une douche savonnée avant et après la baignade, passer par le pédiluve, mettre un bonnet de bain et bien sur, faire son pipi avant d’aller se baigner pour éviter tout incident dans l’eau!

Des règles simples à destination des enfants mais qui devraient être rappelées aux plus grands.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter