Le tabac n’affecte pas que les poumons

Dans son dernier rapport publié aujourd’hui, le Médecin Général des Etats-Unis s’est penché sur les effets du tabac. Et, outre les poumons, le tabac affecte quasiment tous les organes du corps humain : oeil, foie, organes reproducteurs…

Dans son rapport publié aujourd’hui, le Médecin Général des Etats-Unis, dresse le bilan de 50 années de tabagisme outre-Atlantique. Et, tandis que le premier rapport établissait il y a 50 ans le lien entre tabagisme et cancer du poumon, le dernier rapport évoque aujourd’hui d’autres pathologies graves imputables au tabac. Outre les poumons, le tabac affecte en effet quasiment tous les organes du corps.

Le Dr Boris Lushniak, Médecin Général par interim explique à l’AFP que le “nouveau rapport indique que fumer contribue aussi à la dégénérescence maculaire liée à l’âge (la forme de cécité la plus courante, ndlr), au diabète, au cancer du foie, à des complications chez les personnes atteintes d’un cancer et chez celles qui en guérissent, ainsi qu’à la tuberculose, à des problèmes d’érection, au bec de lièvre chez les nouveaux-nés, aux grossesses extra-utérines, à l’arthrite, à l’inflammation et à des dysfonctionnements immunitaires“.

20 millions de morts aux USA

On peut également attribuer au tabac un risque accru d’accident vasculaire cérébral. Selon le Médecin Général, le tabagisme serait alors la première cause de mortalité évitable aux Etats-Unis.

Ces 50 dernières années, vingt millions d’Américains sont morts du tabac, directement ou suite à un tabagisme passif. On estime également que près de 100.000 bébés auraient été victimes eux aussi du tabagisme de la mère, suite à des complications liées à une naissance prématurée ou de mort subite du nourrisson.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter