Casino s’engage et renonce aux poissons pêchés en eaux profondes

L’enseigne de distribution Casino a décidé de s’engager concrètement en faveur du respect de l’environnement et du développement durable. Le distributeur a en effet décidé de retirer de ses étals, dès le 1er janvier prochain, les espèces de poissons  pêchés en eaux profondes, poissons dont la pêche détruirait les fonds marins.

L’association écologiste Bloom s’est engagée dans un combat contre la pêche au chalut en eaux profondes. Elle accuse en effet ce type de pêche de nuire aux fonds marins. Un sondage BVA, présenté par l’association révélait que 71% des personnes interrogées souhaitaient voir François Hollande soutenir la proposition européenne d’interdiction de ce type de pêche. Bloom a également recueilli 650.000 signatures à la pétition mise en ligne sur son site Internet, signatures remises au Président de la République en début de semaine.

Contre la pêche au chalut

La pêche profonde au chalut n’est pas une méthode de pêche acceptable d’un point de vue environnemental, économique ou sociétal. Les Français s’y opposent. Les chercheurs s’y opposent. Les acteurs privés prennent des mesures qui vont au-delà du cadre réglementaire qu’elles savent être en-deçà de l’urgence écologique“, explique l’association sur son site.

Première conséquence concrète de cette action de l’association Bloom, l’enseigne de grande distribution Casino a annoncé retiré de ses étals dès le 1er janvier prochain, les espèces de poissons pêchés en eau profondes. Après la lingue bleue et l’empereur en 2007, sabres noirs, grenadiers et brosme disparaitront également des étals des poissonneries des magasins Casino.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter