• Accueil
  • >
  • Fil Info
  • >
  • Cocaïne et herpès retrouvés sur les livres d’une bibliothèque belge

Cocaïne et herpès retrouvés sur les livres d’une bibliothèque belge

Après avoir effectué des analyses bactériologiques et toxicologiques sur des ouvrages de la bibliothèque d’Anvers, des chercheurs belges ont constaté que les plus consultés d’entre-eux présentaient des traces de cocaïne mais également du virus de l’herpès.

Des tests sont régulièrement pratiqués en Belgique sur l’hygiène des ouvrages mis à la disposition du public. Les professeurs Johan Van Elderen et Jan Tytgat, deux chercheurs belges de l’Université catholique de Louvain, ont donc passé au crible bactériologique et toxicologique, les ouvrages de la bibliothèque d’Anvers en Belgique.

Invité de l’émission littéraire belge, “Man over boek”, Jan Tytgat a donc révélé les résultats de ces analyses et la mise à jour de la présence de traces de cocaïne dans les 10 livres les plus lus de l’établissement. “Il ne faut certainement pas s’inquiéter. Ces faibles concentrations, dont vous feriez l’expérience, sont sans effets. Les méthodes de tests sont aujourd’hui si sensibles que des traces contenues dans les livres contaminés pourraient être trouvées dans vos cheveux, votre sang et votre urine“, rassure-t-il ensuite.

Mais plus curieux encore, des traces du virus de l’herpès ont été découvertes dans le best-seller érotique d’E.L James, “Cinquante nuances de Grey”, mais également dans “Tango” de Pieter Aspe. Si les chercheurs assurent qu’il n’y a aucun risque de contagion, on se demande quand même comment un tel virus a pu se retrouver dans les pages de ces ouvrages ?

  • facebook
  • googleplus
  • twitter