Manger trop de bacon nuit à la bonne qualité du sperme

L’environnement a une forte influence sur la fertilité. Au-delà des perturbateurs endocriniens déjà connus comme le Bisphénol A par exemple, des chercheurs américains ont mis à jour un nouveau perturbateur de la fertilité masculine : le bacon. En effet, les hommes consommant beaucoup de viande transformée comme le bacon ou les saucisses auraient un sperme de qualité inférieure aux autres.

Des chercheurs de la Harvard School of Public Health ont mis à jour les effets d’une forte consommation de viande transformée comme le bacon ou la saucisse,  sur la fertilité masculine. “Notre préoccupation est de savoir comment la viande est produite aux Etats-Unis et comment elle influence la fertilité des consommateurs. Beaucoup de producteurs de bovins donnent à manger à leur bétail des hormones naturelles ou synthétiques pour stimuler la croissance quelques jours ou quelques semaines avant que les animaux sont tués. Nous voulions examiner comment ces hormones peuvent affecter les personnes qui les consomment“, confie au quotidien new-yorkais Daily News, le Dr Jorge Chavarro, un des auteurs de l’étude.

Manger du poisson !

Et, après avoir analysé les 350 échantillons de sperme des 156 hommes suivis dans un centre de fertilité, et examiné leurs réponses à un questionnaire détaillé sur leur alimentation, les chercheurs ont constaté que la consommation de viande rouge transformée aurait un effet négatif sur la qualité du sperme. La morphologie des spermatozoïdes se trouverait alors  modifiée.

Cet effet néfaste du bacon sur la qualité du sperme interviendrait assez rapidement . “Les hommes qui mangent seulement une tranche de bacon ou  une saucisse de viande par jour ont 30% moins de spermatozoïdes normaux que les hommes qui ne consomment pas ce type d’aliments” , ajoute le Dr Chavarro. A l’inverse, manger du poisson blanc, ou du poisson gras comme le saumon aurait un effet positif sur la qualité des spermatozoïdes.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter