Boissons énergisantes : ce n’est pas pour les enfants

L’Agence nationale de sécurité  sanitaire de l’alimentation, l’Anses, a rendu aujourd’hui son rapport sur les boissons énergisantes. Et, rien de très surprenant dans ce rapport qui déconseille ce type de boissons aux femmes enceintes, enfants et adolescents, mais également leur consommation avec de l’alcool, ou lors d’un exercice physique.

Les boissons énergisantes, de type Red Bull, Monster ou encore Burn, sont au centre de nombreuses polémiques. Interpellée, l’Anses a rendu aujourd’hui son rapport sur ce type de boissons aux effets indésirables suspectés et commercialisées en France depuis 2008. Véritable phénomène de société, ces boissons seraient consommées par près de 9 millions de personnes de 14 ans et plus, et utilisent le qualificatif “énergisantes”, terme purement commercial, sans encadrement réglementaire spécifique.

Femmes enceintes, allaitantes, enfants et adolescents…

Compte tenu de la forte concentration en caféine de ces boissons, (en moyenne, l’équivalent de 2 expressos par canette de 250ml), l’Anses déconseille très fortement ces boissons aux femmes enceintes ( risque de retard du développement du foetus) ou allaitantes, la caféine passant dans le lait. Cette restriction concerne également les personnes souffrant de troubles cardio-vasculaires, psychiatriques ou neurologiques, ou souffrant d’insuffisance rénale ou d’une maladie grave du foie.

L’attention est également portée sur les enfants et adolescents qui compte tenu de la teneur en caféine pourraient connaitre des troubles du sommeil, et qui risquent de développer par la suite des conduites addictives à d’autres substances psycho-actives. L’Anses déconseille également le mélange de ces boissons avec de l’alcool, ou lors d’un exercice physique.

Enfin, dans son rapport, l’Agence relève 257 cas d’effets indésirables signalés, 212 ayant pu être analysés et “le rôle des DBE (boissons énergisantes, NDLR) a été jugé ‘vraisemblable ou très vraisemblable’ pour 25 cas, soit 12% des signalements“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter