Braconnage : 81 éléphants empoisonnés au cyanure

Selon l’information révélée hier par les autorités zimbabwéennes, des braconniers de l’ivoire auraient empoisonné au cyanure 81 éléphants dans le plus grand parc national du pays.

Le ministère de l’environnement zimbabwéen a déclaré “la guerre aux braconniers” après la découverte  de quatre-vingt-un éléphants, empoisonnés au cyanure dans le parc national du Zimbabwe. Ces empoisonnements sont l’?uvre de braconniers de l’ivoire souhaitant s’emparer des défenses des animaux. “Le poison a été placé à des endroits où les éléphants paissent, et non dans l’eau comme cela a été dit“, explique Jerry Gotora, responsable de l’office des parcs nationaux.

Nous réagissons avec force puisque notre faune, qui inclut les éléphants qui ont été tués, fait partie des ressources naturelles et de la richesse dont nous voulons qu’elles profitent au Zimbabwe“, a ajouté Savior Kasukuere, le ministre de l’environnement du pays.

9 suspects arrêtés

Neuf suspects ont d’ores et déjà été arrêtés, six d’entre-eux détenaient 17 défenses en ivoire. Trois des suspects ont été  jugés pour cet empoissonnement. Selon une radio nationale, le tribunal du Zimbabwe aurait condamné un homme de 25 ans à 16 ans de prison et à une amende de 440.000 euros. Ses co-accusés, âgés respectivement de 42 ans et 24 ans, ont eux écopé de 15 ans de prison et de 150.000 euros d’amende chacun.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter