L’été, nos pieds ne sont pas à la fête !

TongsUne étude de l’American Podiatric Medical Association revient sur le danger que peut présenter le port de chaussures d’été. Tongs, ballerines, chaussures compensées, des chaussures fraiches et agréables mais  qui peuvent parfois se révéler dangereuses.

Tandis que l’été semble s’être enfin installé sur la France, les chaussures d’été sont sorties du placard. Tongs, ballerines et autres sandales à talons compensés font désormais partie de la panoplie estivale. Mais attention, cela n’est pas sans danger pour notre santé. Selon l’American Podiatric Medical Association, il convient d’être prudent.

S’agissant des tongs, si elles sont extrêmement pratiques pour marcher sur les plages, elles ne sont toutefois pas recommandées pour les longues marches ou les sorties en boites de nuit. En effet, de par leur absence de voûte plantaire, elles n’apportent pas de soutien et peuvent donc causer des douleurs à ce niveau. Par ailleurs, elles n’amortissent pas les chocs et n’ont aucun amorti du talon. Elles peuvent alors générer des problèmes de genoux, de hanche ou de dos.

Fasciites plantaires

De même, les ballerines n’apportent pas non plus de soutien à la voute plantaire. Nombreux sont les podologues assimilant la marche avec des ballerines à de la marche sur du carton. L’idéal est alors d’y insérer une semelle orthopédique, réduisant les pressions sur les zones sensibles du pied.

Enfin, les chaussures à talons compensés, trop rigides, peuvent être à l’origine de fasciites plantaires, une infection de la peau et des tissus sous-cutanés au niveau de la membrane allant du talon aux orteils. cette infection se manifeste alors par une douleur au talon, “l’épine de Lenoir”, ou encore une excroissance osseuse à l’arrière du pied. Plus spécifiquement, les talons compensés sont également responsables de nombreuses foulures de la cheville, voire des entorses.

 

  • facebook
  • googleplus
  • twitter