Trois plaintes au pénal contre l’aluminium dans les vaccins

vaccinationTrois personnes atteintes de myofasciite à macrophages, une maladie invalidante, s’estiment victimes de la présence d’aluminium dans les vaccins et ont décidé de déposer une plainte au pénal. Elles demandent également l’application du principe de précaution dans l’attente de nouvelles recherches.

La myofasciite à macrophage est une maladie invalidante se traduisant par d’importantes douleurs musculaires et articulaires, accompagnées d’une fatigue chronique. Or certains médecins, dont le Pr Gherardi, de l’hôpital Henri Mondor de Créteil évoque un lien entre cette maladie et la présence d’aluminium dans les vaccins. L’aluminium est en effet utilisé dans certains vaccins pour en améliorer l’efficacité.

Dans l’attente de nouvelles recherches pouvant mettre à jour ce lien, l’association regroupant les personnes atteintes de cette maladie et leurs proches, E3M, demande l’application du principe de précaution et la mise sur le marché des seuls vaccins sans aluminium. Pour se faire entendre, l’association a lancé une vaste pétition sur Internet et certains de ses membres sont installés depuis le 5 juin dernier devant le ministère de la Santé, et ont débuté une grève de la faim.

“Subvention exceptionnelle”

Dans le même temps, l’association annonce que trois personnes atteintes de cette affection ont décidé de porter l’affaire devant la justice. Une “plainte devrait être déposée incessamment auprès du tribunal de grande instance de Paris“, précise Didier Lambert, le président d’E3M.

La démarche d’E3M est soutenue par certains parlementaires dont Michèle Rivasi et Corinne Lepage, mais aussi le Modem Jean Lassalle et la sénatrice PCF Laurence Cohen. Quant aux élus verts, ils ont annoncé qu’ils proposeraient dès aujourd’hui en commission permanente du Conseil régional d’Ille de France “une subvention exceptionnelle de soutien” à l’association.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter