Le poisson c’est bon, mais pas plus de 2 fois par semaine

Poisson alimentationOn connait tous les bienfaits du poisson et des produits de la mer sur notre organisme. Toutefois, si l’Agence nationale de sécurité sanitaire recommande de varier les espèces et les lieux d’approvisionnement, elle recommande également de limiter cette consommation à deux fois par semaine.

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail, l’Anses, a rendu public en fin de semaine dernière son avis sur la consommation de poissons et des produits de la mer. “Le poisson et les produits de la pêche possèdent des qualités nutritionnelles précieuses qui en font des aliments particulièrement intéressants au plan nutritionnel“, explique l’Agence dans son communiqué. Il convient donc de consommer régulièrement du poisson ou des fruits de mer par exemple.

Substances chimiques

Toutefois, l’Anses recommande également de varier les espèces et les lieux d’approvisionnement. Et surtout, “du fait qu’ils vivent  en contact permanent avec l’environnement, les aliments qui en sont issus sont susceptibles d’être contaminés par des substances chimiques (méthylmercure) mais également par des micro-organismes (bactéries, parasites)” ajoute-t-elle. C’est pourquoi, l’Agence déconseille de consommer du poisson plus de deux fois par semaine. L’idéal étant de conjuguer un poisson gras à forte teneur en oméga 3 (saumon, maquereau, hareng…) à un autre produit. Et il convient également de “limiter à 2 fois par mois la consommation de poissons d’eau douce, fortement bio-accumulateurs“.

L’Anses profite également de l’occasion pour rappeler certaines règles à respecter, notamment pour les amateurs de poissons crus. Les poissons doivent être rapidement vidés, idéalement chez le poissonnier et dans l’absolu, ils devraient être congelés au moins 7 jours avant leur consommation.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter