Dopage : la vente de stéroides ne connait pas la crise

StéroidesUne étude menée sur Internet par la société Markmonitor, et dont les résultats sont repris aujourd’hui par le Figaro, montre que la vente de produits stéroïdes, des produits dopants aux effets secondaires pouvant être dangereux,  a explosé des derniers temps. Les ventes ont grimpé de 125% en un an.

La société Markmonitor, spécialisée dans la protection des marques sur Internet, a donc mené l’enquête autour des ventes de produits stéroïdes sur la toile. Pour rappel, les stéroïdes sont des produits dopants, contenant des hormones aux effets similaires à la testostérone, et augmentant la protection de protéines dans les cellules, et notamment dans les muscles.

Ces produits sont tout particulièrement prisés par les adeptes des salles de musculation et plus particulièrement du bodybuilding, qui apprécient tout particulièrement de voir leur masse musculaire augmenté rapidement. Mais attention, la prise de stéroïdes s’accompagne généralement de nombreux effets secondaires, liés le plus souvent au déséquilibre hormonal que cela engendre : calvitie, acné, stérilité, voire augmentation des cas de cancer ou des risques cardiovasculaires.

Un produit intéressant économiquement

Mis cela n’arrête visiblement pas les adeptes puisque l’enquête menée par Markmonitor révèle que le nombre de sites de vente de stéroïdes sur Internet à connu une croissance de 35% en un an, passant de 544 à 737. Et, “sur les 737 sites qui mentionnent les stéroïdes anabolisants, 299 d’entre eux en vendent, contre 133 en 2012 ce qui représente une hausse de 125 % en un an, confie au Figaro Stéphane Berlot, responsables des vente pour la France chez Markmonitor. Nous n’avons pas de mesure sur le volume des ventes, mais notre expérience du commerce illégal et de la contrefaçon sur Internet nous montre que plus un produit est intéressant économiquement, plus on trouve de sites qui en vendent. Quand on voit une croissance aussi rapide du nombre de sites qui vendent des stéroïdes anabolisants, cela signifie qu’il y a beaucoup plus de gens qui en veulent“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter