L’étrange voyage d’un Velib’ à Bamako

velib bamakoUne photo fait de plus en plus parler d’elle depuis sa diffusion sur Internet. On y voit un jeune Africain posant fièrement sur son Vélib’ dans une rue de Bamako, au Mali. Mais, comment ce Vélib’ a-t-il pu se retrouver au Mali ? Il s’agit quand même d’un bagage un peu encombrant…

Le vol de Vélib’ est malheureusement une réalité. Même si le service parisien de mise à disposition de vélos en libre-service est soumis à des règles très strictes, de nombreux vélos disparaissent régulièrement. Mais de là à prendre l’avion !

C’est pourtant ce qui s’est passé, preuve à l’appui. Une photo montrant un jeune Africain posant fièrement sur son Vélib’ dans une rue de Bamako fait en effet le buzz sur Internet, sans que personne ne puisse expliquer la présence de ce Vélib’ parisien sur le sol malien. Et, si les scénarios les plus délirants affluent sur la Toile, chez J.C Decaux, l’entreprise en charge de la gestion des Vélib’ on ne fait aucun commentaire.

Légende urbaine

Le silence est donc de mise dans l’entreprise qui avait déjà eu à faire à ce type de problème au lancement du dispositif en 2007. Un cadre du groupe avait alors évoqué une filière africaine de vol de Vélib’, justifiant leurs méfaits par les qualités présentées par le vélo. “Les Africains adorent le côté 4×4 du Vélib’, si robuste qu’il permet de circuler même en brousse“, affirmait-il alors avant d’être recadré par la direction de J.C Decaux qui évoquait de son côté “une légende urbaine comme celles des crocodiles géants dans les égouts. L’un de nos directeurs a sans doute voulu briller dans les dîners en ville et a raconté n’importe quoi“.

Mais comment a fait ce Vélib’ ? La question reste posée.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter