Téléphoner de son portable augmente la pression artérielle

Téléphone mobileLe téléphone portable est une nouvelle fois montré du doigt par des chercheurs. Une nouvelle étude présentée à San Francisco lors de la conférence de l’American Society of Hypertension et publiée aujourd’hui dans The Telegraph révèle en effet que téléphoner de son portable augmenterait sa pression artérielle systolique et donc son risque cardiovasculaire.

Téléphoner de son portable augmenterait donc la pression artérielle systolique, à savoir le premier chiffre donné par le médecin lorsque ce dernier prend notre tension, et le plus observé pour évaluer le risque cardiovasculaire. Pour aboutir à cette conclusion, des chercheurs ont mesuré la pression artérielle de 94 patients souffrant d’une légère hypertension, toutes les minutes pendant 12 minutes. Les cobayes, d’un âge moyen de 53 ans, étaient alors installés confortablement dans un fauteuil et munis d’un appareil automatique de mesure de la tension.

Troubles cardiovasculaires

Durant ces 12 minutes, les chercheurs ont alors téléphoné à trois reprises aux patients sur leurs portables. Et  la pression artérielle a augmenté en moyenne de 121/77 à 129/82 lors de ces appels.  Or, si on sait que l’hypertension artérielle est à l’origine de troubles cardiovasculaires, des fluctuations importantes de cette pression présentent également des risques.

Toutefois, l’organisme s’adapte puisque les chercheurs ont également constaté que les personnes qui reçoivent habituellement beaucoup d’appels dans une journée, plus de 30, ressentent moins cette “poussée” artérielle lorsque leur portable sonne.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter