Fuites d’eau radioactive à Fukushima

Fukushima 3La centrale nucléaire japonaise de Fukushima, gravement endommagée par le séisme du 11 mars 2011, connait actuellement une suite d’incidents. Après une panne électrique dans le système de refroidissement, l’arrêt de ce même système pour une raison inconnue, les ingénieurs ont découvert ce week-end une fuite d’eau radioactive dans deux réservoirs de stockage souterrain.

Les incidents se succèdent à la centrale japonaise e Fukushima. Après une panne d’électricité provoquant l’arrêt du système de refroidissement des piscines (vraisemblablement causée par un rat), l’arrêt de ce même système de refroidissement la semaine dernière pour une raison encore inconnue, les ingénieurs de la centrale ont détecté samedi la fuite de 120 tonnes d’eau radioactive dans un réservoir de stockage souterrain de la centrale. Mais les choses ne s’arrêtent pas là puisque dimanche, une nouvelle fuite a également été détectée sur un autre réservoir.

“La plus grande quantité de substances radioactives relâchée”

Si l’ensemble des sept réservoirs, situés à près de 100 mètres de l’océan, sont entourés de panneaux étanches pour empêcher l’eau de contaminer les sols, une petite quantité de strontium radioactif a toutefois été décelée à l’extérieur de cette couverture. L’opérateur de la centrale, Tepco estime que si la fuite de dimanche semble faible, cumulée à celle de samedi, “c’est la plus grande quantité de substances radioactives relâchée” depuis l’arrêt du site en décembre 2011.

Depuis la découverte de ces fuites, les ingénieurs du site s’activent afin de vider les 14.000 tonnes d’eau contenues dans les cuves pour les transférer dans un conteneur étanche. L’opérateur estime néanmoins que le temps du transfert, 47 nouvelles tonnes d’eau radioactives devraient encore s’échapper.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter